Le streaming du jour #300 : Chez.Kito.Kat Records - ’Kito Sounds #4’

Cinq ans d’existence, c’est un repère important dans la vie d’une organisation. Le label messin Chez.Kito.Kat Records a donc tenu à marquer l’événement en réalisant la quatrième édition des Kito Sounds, compilations d’inédits de ses fidèles artistes.

En cette occasion, nous aurions pu nous contenter de relayer distraitement l’information en guise de clin d’œil au label défricheur de talent. Cependant, force est de constater que Kito Sounds #4 est un très bon cru.

Si l’on y retrouve globalement les mêmes artistes que sur les précédentes éditions, on appréciera la cohérence de l’ensemble et la qualité, isolément, de chacun des morceaux. En effet, à l’exception d’un ou deux titres moins passionnants, il semble incroyable qu’un vivier d’une telle qualité n’apporte pas au label l’estime qu’il mériterait d’obtenir.

Parmi les éléments contribuant à bonifier l’ensemble, on évoquera l’instrumental Commode, d’Alexandre Martinez, qui nous plonge dans cinq minutes d’aventures électroniques labyrinthiques. The Darkest Queen de Kaliayev, dont la progression et les arpèges ne sont pas sans rappeler la tonalité dIn Rainbows, constitue également une jolie réussite.

Hypnotisantes, les boucles de 0089, l’énigmatique titre de Dog Bless You, constituent un sommet d’ambient, alors que le So Slow de Fleo aurait sa place sur n’importe quel album de Library Tapes, que ce soit en termes de sonorités, d’ambition ou de qualité. Toujours dans le même esprit, Transbordeur confirme que Mr. Bios, après un premier EP de qualité, fait partie des artistes à suivre.


Enfin, il n’est pas anecdotique de constater que le véritable coup de cœur de l’album est I Don’t Mind, inédit de Beat For Sale, formation composée des trois fondateurs du label et de la tête pensante de Kaliayev. Et si la voix de Salima Bouaraour évoque celle de Katie White des Ting Tings, cela ne constitue pas un handicap au regard de l’atmosphère sombre à laquelle elle est mêlée. Fascinant, ce morceau décuple notre impatience à l’idée d’entendre un successeur à l’intéressant The Dream Of A Knicker, premier EP de Beat For Sale. Aux dernières nouvelles, le quatuor serait actuellement en studio pour l’enregistrement des voix.

Chroniquer une compilation ou un album ne constitue pas le même type d’exercice. Si elle appelle moins à rester dans les annales qu’un disque et la pensée légitime en termes de construction qui en découle, ce type de compilation est un relai vers l’écoute d’un nombre incroyable d’albums et d’artistes aussi riches les uns que les autres…


Streaming du jour - 11.02.2012 par Elnorton
... et plus si affinités ...

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 15 décembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends