Jel - Greenball 3.5 EP

1. Give Me Nothin’
2. Eclip
3. Montro
4. Corp War
5. Bloop Bit
6. Buddy Moan
7. Dr. Halftime
8. ’93’s
9. Shock Lock
10. Yuki
11. Ignition Key
12. ’94’s
13. Yer Bells

2012 - Fieldwerk Recordings

Sortie le : 17 avril 2012

Jel est toujours vert, et colle les boules à Brainfeeder

Omniprésent ces trois dernières années avec Subtle, Themselves et même 13&God pour un retour aux affaires que l’on n’espérait plus, le producteur phare du label Anticon rentré entre-temps en son fief de Chicago n’avait plus rien sorti en solo depuis des lustres, et plus exactement depuis son excellent Greenball 3rd passé quasi inaperçu en 2007.

Là où on pouvait craindre du virtuose de la MPC, beatmaker en son temps pour Sole ou Sage Francis, qu’il se fonde dans le moule des courants actuels à l’instar de son compère Alias qui n’avait certes pas démérité l’an dernier avec le glitch-hop stellaire et syncopé de Fever Dream mais pas vraiment marqué le genre de son empreinte non plus, Jel nous rassure d’entrée de jeu en enchaînant une poignée de parfaites miniatures épurées à la croisée d’un boom bap versant abstract et ténébreux (Eclip), d’une électro garage aux saturations vénéneuses (Montro) et des télescopages en suspension de la beat scene de Los Angeles (Bloop Bit) chère aux labels Brainfeeder, Alpha Pup et consorts.

L’EP entier sera à cette image, enfilant comme des perles les instrus aussi courtes que tourneboulantes sur à peine plus d’une vingtaine de minutes de drums en roue libre claqués live à la MPC (Ignition Key, véritable hit en puissance), de motifs de synthés vintage aussi minimalistes que troublants (Corp War, sommet du disque qui synthétise aussi tout le reste) et de samples saturés ressortis tout droit des entrailles de son SP-1200 (Shock Lock), le tout entrecoupé de purs gimicks hip-hop à l’image des cuivres de Buddy Moan, des scratches de Dr. Halftime, des claviers à la Dr. Dre de ’93s, des exclamations du J-Dillesque Yuki ou encore des clochettes du bien-nommé Yer Bells.

De quoi en remontrer à Lorn ou même à un Gaslamp Killer fusse-t-il en grande forme, et ne parlons pas du piètre Samiyam... autant dire que les amateurs de vinyles limités et d’abstract hip-hop en libeté ne voudront sûrement pas passer à côté des derniers exemplaires 12’ encore disponibles chez pas mal de revendeurs en ligne ou directement chez Fieldwerk, qui propose également d’écouter, séparément sur sa page Soundcloud, tous les morceaux du EP par ailleurs accessible via les plateformes de streaming et de téléchargement habituelles.


( RabbitInYourHeadlights )


CD - 05.04.2012 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Jel sur IRM - Myspace