Le streaming du jour #395 : Benge - ’Harmuna’ & ’Abstraxa’

Avec le mélodique et contemplatif Harmuna, Benge prend le contrepied de son récent Abstraxa plus atonal voire discordant, et nous invite à explorer non plus l’abstraction intersidérale mais l’espace intérieur. Un voyage dans les méandres du cerveau humain à l’échelle microscopique d’un vaisseau miniaturisé comme on pourrait l’imaginer à l’écoute de ces cinq instrumentaux aussi épurés que majestueux, influencés par la kosmische music autant que par le courant minimaliste de la musique contemporaine américaine (Terry Riley en tête).

Un cerveau, c’est justement comme ça que le Londonien, rompu depuis plus de 15 ans à la composition pour machines vintage, qualifie le synthétiseur modulaire Buchla dont les multiples possibilités de combinaisons de modules et la richesse de sound design qu’elles induisent lui ont servi à créer ces deux albums. Lancée au début des années 60 et toujours active aujourd’hui, cette marque portant le nom de son créateur Don Buchla aurait semble-t-il précédé les inventions de Robert Moog, bien que les premiers modèles du Californien aient été commercialisés avec quelques mois de retard sur son concurrent new-yorkais aux synthés désormais mythiques. Une aubaine pour Ben Edwards dont la vocation d’explorer l’histoire et les infinies potentialités du minimalisme analogique, aussi bien en tant que musicien que par le biais de son label Expanding Records qui a notamment vu passer Maps & Diagrams, Teho Teardo ou encore pq, lui vaut l’admiration sans borne d’un certain Brian Eno.

En écoute ci-dessous, les deux albums sont également téléchargeables à prix libre via Bandcamp :



Streaming du jour - 16.05.2012 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Benge sur IRM - Myspace - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 21 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends