Le streaming du jour #492 : r.roo - ’mgnovenie’

Ce tout dernier effort de l’Ukrainien r.roo se met en route dans un climat d’apesanteur. Le piano ouvre le bal, et le clôturera. Dernier échappé de l’écurie Tympanik fondée par Paul Nielsen, le jeune Andriy Symonovych en est déjà à une bonne demi-douzaine d’albums, et ce en tout juste deux ans. La panne d’inspiration ne semble pas être monnaie courante chez lui.

Assemblage de compositions à la fois planantes et sombres, ce mgnovenie traduit en anglais "The Moment", sorti le même jour que Lights signé Tineidae, pose un constat catégorique : tout autant dans les atmosphères contrastées agréablement accompagnées de violons, de violoncelle ou de piano que dans le travail rythmique, le résultat est propre, immersif et finement réalisé. Piochant également dans un versant glitch feutré, le beatmaker et multi-instrumentiste parvient à doser avec justesse les éléments qu’il incorpore à son œuvre, en prenant tout le temps nécessaire pour alimenter ses ambiances.

D’une générosité sans faille, r.roo revient vers nous avec 14 nouveaux morceaux illustrés par cet oiseau dont le repos sera bel et bien éternel. Allant du premier relais progressif medlenno aux essais sur nappes vrombissantes et statiques d’un otstuplenie ou encore de vdokh, ce à quoi l’on est confronté est homogène sans être récurrent, triste sans tomber dans le larmoyant, apparaît puissant et ouaté à la fois. Tout en nuances, l’objet montre qu’en terme d’originalité rythmique, l’Ukrainien est loin d’être un timide. Comme si, à chaque morceau, son répertoire se renouvelait pour proposer quelque chose d’encore différent. Parfois le changement est léger, il en va de quelques kicks rajoutés ou d’une certaine texture appliquée aux snares. Qu’importe le détail, c’est simplement bluffant. Hello my reflection ne contredira pas le propos. Le violon est tout bonnement éblouissant, mais le beat délicat tout en clicks & cuts est somptueux.

Allergique aux majuscules, r.roo n’en demeure pas moins un excellent musicien. Productif sans laisser de côté le soin accordé à ses rejetons, il serait légitime de se demander si un tel rythme pourra être tenu encore longtemps. En attendant, il nous prouve qu’il en est totalement capable, et que nous n’avons pas trop de soucis à nous faire.


Streaming du jour - 21.08.2012 par HaveFaith
... et plus si affinités ...
r.roo sur IRM - Bandcamp