Le streaming du jour #501 : Cat Power - ’Sun’

C’est à une seconde jeunesse pas forcément attendue de la part de Chan Marshall que nous convie ce très attendu neuvième opus dévoilé en avant-première par NPR, faisant déjà grincer des dents pas mal d’admirateurs de son minimalisme folk ou plus électrique mais toujours mélancolique et dépouillé des débuts, ou plus exactement jusqu’à l’acclamé You Are Free.

Instrumentation luxuriante assurée par l’Américaine en personne, harmonies éthérées en mille-feuille et production aventureuse quoiqu’un brin lissée sont en effet au rendez-vous de Sun, souvent pour le meilleur, parfois un peu moins. D’emblée, Cherokee surprend avec ses breaks presque trip-hop sur fond de piano en mineur et de guitare bluesy, mais c’est véritablement à partir de l’éponyme Sun que Cat Power met les voiles, osant le rock mâtiné d’électronique et le chant noyé sous les effets tout droit revenus des 90’s de Garbage (sous l’influence évidente de Philippe Zdar de Cassius au mixage) avant de s’attaquer à la synth-pop païenne des Bat For Lashes et consorts (de l’intense Always On My Own au narcotique Human Being en passant par le housy Real Life) voire au dance-rock discoïde de la génération Bloc Party (Ruin, transcendé par un piano jazzy et lumineux, ou la flamboyante cavalcade bossa de Manhattan sur laquelle la voix de Chan Marshall renoue pleinement avec son potentiel d’envoûtement).

Une mue qui ne va pas sans quelques fautes de goût, citons notamment 3,6,9 à la production un peu creuse et à l’auto-tune trop présent qui échoue finalement à moderniser la country-pop comme il semblait l’ambitionner, un Silent Machine certes efficace mais recyclant avec bien trop de facilité la sensualité binaire des Kills, ou encore Nothin’ But Time, duo avec Iggy Pop peinant à décoller sous ses excès de lyrisme ampoulé à la façon d’un mauvais plagiat de Bowie. Mais rien là-dedans qui puisse éclipser le final épique de Peace And Love, hymne vindicatif au titre ironique dont l’americana martiale et saturée emprunte au hip-hop comme au stoner ou encore au shoegaze, démontrant que l’auteure de Moon Pix a encore toute latitude pour se renouveler sans céder trop de terrain aux sirènes radiophoniques.


Streaming du jour - 30.08.2012 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Cat Power sur IRM - Site Officiel - Myspace

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 26 juin 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends