Le streaming du jour #502 : Colossloth - ’Butterflies Are Witches’

Sorti chez Sombre Soniks, label dark ambient de l’Anglais Priapus 23 qui s’intéresse depuis près de deux ans maintenant aux rapports entre musique, nature et mysticisme, ce second LP du soundscaper Colossloth basé à Leicester nous initie à d’étranges rites animistes tirant sur la magie noire, à la croisée de l’ambient-noise, du doom et de l’acousmatique.

La wicca, mouvement néo-païen basé sur d’anciennes religions aux croyances fortement liées à la mystique de la nature, telles que le druidisme et le chamanisme, est au centre de ces cinq compositions au pouvoir d’envoûtement croissant. Dès le titre éponyme, on pense à Coil pour cette transe hypnagogique autant qu’hypnotique dont les agrégats organiques mêlent orchestrations synthétiques, field recordings recomposés en boucles rythmiques et voix d’automates au spleen atone. Plus dépouillé, Lay Her By The Neck Of The Woods déroule son canevas de sons trouvés au gré d’une mélodie de piano quasi impressionniste, introduisant dans un silence les errances chamaniques d’un Black Deeds From Dead Seeds proche de l’ivresse peyotlique.

Mais ça n’est qu’une fois parvenu au terrassant Bones Beneath The Balefire que la puissance d’évocation de Colossloth se révèle pleinement. A l’image du docteur Gull, le "Jack l’Éventreur" d’Alan Moore assailli de visions anachroniques d’un futur bureaucratisé dont il parvient à peine à appréhender la réalité depuis la grisaille de son Angleterre victorienne, cet ultime instrumental nous transporte soudainement des friches post-industrielles de l’inquiétant Show Me My No jusqu’à une sombre mégapole peuplée d’être cybernétiques, où les cultures se mélangent au son des boucles de synthés en suspension... un peu comme si Brian Eno avait sonorisé Blade Runner.

Derniers témoins de cette victoire tant redoutée de la technologie sur l’homme et la nature, les papillons sorciers du titres seraient-ils donc les prophètes de ce crépuscule en quête de substance ?


Streaming du jour - 31.08.2012 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Colossloth sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 3 août 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends