La mixtape de la semaine #8 : Action Bronson - ’Rare Chandeliers’ / Soulutionn - ’Burning Bridges’ / James Watts - ’Good/Grief EP’

De plus en plus grand, la mixtape de la semaine voit triple cette fois-ci ! En même temps, que demande le peuple, cette semaine a été fortement sympathique, alors ce sera une triplette un peu comme Le Bon, la Brute et le Truand avec une petite merveille DIY, une tuerie smooth et un travail de sape qu’on attendait et même qu’on n’est pas déçu et qu’on en redemande...



Je commence par le Truand, j’ai nommé Action Bronson de son vrai nom Arian Asllani, c’est à dire le type qu’on voit à peu prés partout... Rare Chandeliers, c’est le nom de son dernier travail de sape ! Moi, je vénère Action Bronson et après ça, je n’arrêterai pas de le faire ! Car là en plus d’une simple mixtape d’Action Bronson, on a une production totale de The Alchemist (Mobb Deep ou Dilated Peoples pour ne citer qu’eux), donc miammmmm !!!!! Sur le papier, ça le fait et en vrai, ça le fait aussi... Alors adorateurs des productions boom-bap, des samples soulful chaleureux et des beats menaçants dont The Alc a le secret, cette mixtape est pour vous.

Comme d’habitude, on a la délicieuse impression d’entendre le grand Ghostface Killah des débuts, un flow technique et un débit de dingue, un coté incontrôlé et spontané, lancez donc The Symbol et vous comprendrez ! Question featuring, je suis comblé, Schoolboy Q, Roc Marciano, Styles P ou Meyhem Lauren sur Sylvester Lundgren, les deux apôtres du classicisme East Coast assurent comme des dingues et le résultat sonne quasi-comme un morceau qui aurait pu être tiré d’ Enter the Wu-Tang (36 Chambers)  !
La production de The Alchemist est elle aussi DINGUE ! Randy The Musical résume bien le truc, une demi-douzaine de changements de rythme sur le même morceau, de la trompette blaxploitation à gogo, de la funk à faire danser Jean-François Copé, ce titre est monstrueux ! Au rayon des singles qui me font dire qu’Action Bronson est grand, Modern Day Revelations, un sample traînant bien soul et le flow miraculeux de notre gros rouquin préféré ! On l’avait compris, je suis enthousiaste... Mais comment rester insensible à Bitch I Deserve You par exemple ? 2012, l’année d’Action Bronson ! Car après Blue Chips en début d’année, le rouquemoute NY enfonce le clou avec ce Rare Chandeliers, qui aura assurément sa place dans les meilleurs opus hip-hop de l’année ! Cool !


En bonus, le clip de The Symbol ou le début d’un nouveau concept de film, le Rouquinxploitation !




Maintenant la Brute, la tuerie ! La dernière mixtape de Soulutionn, Burning Bridges  ! Soulutionn, c’est un crew de Houston pratiquant le hip-hop alternatif et c’est bon ! Andrew L. Williams aka Boi Dru en MC/producteur, Ben Jarrad à la guitare basse ou lead et surtout DJ Anarchy en DJ travaillant le R&B, le rock et la soul. 12 titres bien bons ! The N Crowd en tête, mais aussi Unveil quasi-martial et quasi-exceptionnel, 60’s Rock qui porte bien son nom ou Blu avec un sample aérien de Sade. Mention spéciale à Over, smooth à en tomber par terre ! Et si c’est ce coté smooth que vous aimez chez Soulutionn, je vous conseille une écoute de leur dernier très très bon EP, Journey : The Beginning  ! A bon entendeur...



Finissons par le Bon, j’ai nommé James Watts et son Good/Grief EP. Et déjà je vous préviens, je ferai de mon mieux pour éviter tout jeu de mots avec l’ingénieur écossais du (presque) même nom ! Donc James Watts est un MC/producteur de New Jersey, auteur du très bon The Very Worst Of James Watts sorti en 2010, il est ensuite complètement sorti du circuit du hip-hop américain jusqu’à ce superbe petit EP de 6 titres, Good/Grief. Cet opus retrace justement cet interlude de plus de 2 ans, Good/Grief se veut entièrement autoproduit et DIY puisque tout a été réalisé depuis l’appartement de James Watts.
Le rendu est assez génial, dès All Of The Way on se prend une mini-claque ! James crache ses frustrations de l’industrie musicale, il revendique une urgence rare dans le hip-hop moderne, le tout baignant dans des atmosphères soulful divines.

La différence entre le bon et le très bon se fait souvent sur de petits détails, ici ce sont les nappes mélodiques. Sur les 6 titres, les mélodies sont centrales, belles et fraîches comme par exemple sur ce morceau qui pourrait rendre jaloux Kanye West, Beautiful Monster est une petite merveille narrant les relations tumultueuses avec une femme qu’il appelle affectueusement son "Beautiful Monster". Niveau flow, rien dire, si ce n’est bravo, le minimaliste Entroduction en est un bon exemple, piano pensif et un ton presque hardcore ! Si James Watt a inventé la machine à vapeur (PS : je n’ai pas tenu ma parole...), James Watts lui nous parle des vapeurs aigres de la machine, il y arrive et c’est une réussite !




Streaming du jour - 17.11.2012 par Spoutnik
... et plus si affinités ...
Action Bronson sur IRM - Site Officiel
Soulutionn sur IRM
James Watts sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 15 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends