Autechre - Exai

1. FLeure
2. irlite (get 0)
3. prac-f
4. jatevee C
5. T ess xi
6. vekoS
7. Flep
8. tuinorizn
9. bladelores
10. 1 1 is
11. nodezsh
12. runrepik
13. spl9
14. cloudline
15. deco Loc
16. recks on
17. YJY UX

2013 - Warp Records

Sortie le : 5 mars 2013

Autechre en dix-sept morceaux...

Difficile de poser des mots sur l’indicible. Abstrait, Exai l’est indubitablement mais pouvait-on s’attendre à quoi que ce soit d’autre venant d’Autechre ? Abstrait dans sa musique, toujours cette impression de faire chanter les équations et vibrer les électrons, mais abstrait aussi dans ce qu’il provoque : quelle que soit l’écoute, morcelée, d’une traite, mélangée à d’autres, elle amène toujours au même éther, au même flou.

Qu’en penser ? Qu’en dire ? Qu’il se situe dans la lignée dOversteps  ? Que le duo est arrivé à un point de son parcours où il tente de mettre un peu d’ordre dans ses explorations ? Que chaque chemin de ce labyrinthique Exai conduit à un opus précédent ? Oui et non. D’un côté rien de nouveau (ce qui, en soit, n’est absolument pas un problème), de l’autre un contraste inédit entre samples presque primitifs (on reconnaît sans peine les synthétiseurs, les basses - énormes - et presque la batterie) et empilement dense et profond de couches sonores qui en fait un disque singulièrement accessible. Singulièrement parce que lorsque l’on détaille les fondations de cette immédiateté, on se rend compte qu’en fait rien n’est simple. On sait surtout qu’on y reviendra de nombreuses fois (comme d’habitude) et peut-être, alors, saura-t-on mieux le cerner. Deux heures, c’est long et dans ces conditions, difficile d’éviter les baisses de régime mais dans le même temps, cela permet au duo d’expédier plusieurs merveilles qui viennent se placer sans peine au niveau de leurs nombreux sommets (pêle-mêle deco Loc, bladelores, irlite (get 0), ...).

Au terme de l’écoute, des écoutes ainsi que de toutes celles à venir, ce qui frappe le plus finalement, c’est qu’avec ses magnifiques propositions mêlées à d’autres qui le sont un peu moins, sa démesure et son irrégularité, jamais Autechre ne s’était montré si humain.

Passionnant.

(leoluce)


Disques - 26.12.2012 par RabbitInYourHeadlights
 


L'horizon 2018 de Rabbit - cent albums : #30 à #21

On ne va pas se mentir, l’exercice est toujours difficile, surtout quand on écoute 800 albums par an déjà triés sur le volet. Mais chaque année, ça se complique encore un peu... de fil en aiguille, d’une connexion à l’autre, de labels sortis de l’ombre en artistes émergents, les découvertes nous submergent et de nouveaux horizons s’ouvrent à nous, sans (...)



Autechre lâche un nouveau titre pour la nouvelle série de singles d'Adult Swim

Depuis 2010, la chaîne américaine Adult Swim, incarnation nocturne de Cartoon Network à laquelle on doit notamment l’inénarrable Rick & Morty, dévoile chaque année une série de singles inédits commandés à des artistes appréciés de l’équipe - on vous avait présenté le concept il y a quelques saisons. 17 titres streamables à volonté ont ainsi vu le jour (...)



Chroniques // 14 mars 2008
Autechre

La géante rouge des musiques électroniques, fer de lance du label Warp, éclate en poussières de rêves. Plus accessible mais toujours aussi aventureux et fascinant de beauté malaisante.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 6 avril 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends