Le streaming du jour #658 : Naadyn - ’Galaxy’

Anciennement connue sous le pseudonyme de Tape3000, Naadyn sortait le mois dernier son quatrième album. Active discographiquement depuis 2010, l’Allemande "influencée par Mars, Venus, Jupiter, Saturne, mais aussi la Terre" nous entraîne dans un sacré voyage à travers le cosmos.

Après une telle définition des inspirations de l’artiste, il n’est pas étonnant de voir son quatrième effort baptisé Galaxy. Évidemment onirique, la dream-pop de Nadine Platzek fait la part belle aux retouches électroniques. S’appuyant en effet sur de lents arrangements de cordes, quelques percussions downtempo et une voix solaire envoûtante et légèrement vocodée, l’Allemande déconstruit ces différentes sonorités afin d’en tirer un parti à la fois surprenant et diablement efficace.

Si elle avait donné le nom de TROR - l’équivalent suédois du terme "croire" - à son précédent opus, cet amour du pays scandinave, dont elle parle couramment la langue, n’est peut-être pas dénué d’influence sur les compositions de celle qui vit à Dortmund. On retrouve en effet régulièrement, à l’utilisation de synthés et à une certaine immédiateté, la patte de The Radio Dept. ou Korallreven (les deux projets de Daniel Tjäder). Pour rester en Scandinavie, et même si la parenté est moins évidente, Heart Bleed et ses arrangements électroniques n’est quant à lui pas sans rappeler la passion de la distorsion du son des Norvégiens de Röyksopp.

Cette passionnée de photographie réussit donc un album homogène absolument passionnant lors duquel le spectre des Cocteau Twins n’est jamais très loin. Avec ses envolées lunaires et son souci du détail, il ne faudra pas beaucoup de temps pour se plonger dans l’univers (ou le Système Solaire) de l’Allemande.


Streaming du jour - 06.02.2013 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Naadyn sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 26 juin 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends