Ambient-techno synchronisée pour Lucy et Speedy J

Quant le patron de Stroboscopic Artefacts et principal rénovateur de la techno versant dark et atmosphérique ces dernières années s’associe à l’un des beatmakers emblématiques de son tournant expérimental dans les années 90 (notablement sur le label Plus 8 de Richie Hawtin/Plastikman), normal que les compteurs s’affolent.

On parle ici de l’Italien Luca Mortellaro aka Lucy et du Néerlandais Jochem Paap aka Speedy J, qui sortiront le 20 mai chez SA un premier maxi deux-titres (15 minutes tout de même) de leur projet Zeitgeber ("synchroniseur de rythme biologique" en Allemand) en attendant l’album prévu pour le 10 juin toujours dans les rangs du label transalpin. Body Out, c’est l’extériorisation des beats soumis aux radiations qui en rongent peu à peu la mécanique tribale, Body In c’est le repli sur soi au gré d’un crescendo de lumière noire et de drones pulsés, deux facettes de cette collaboration sans concession à découvrir via de trop courts extraits ci-dessous :


Quant à l’album éponyme, fruit de 18 mois de travail en commun, il contiendra 8 titres mastérisés par Dadub et vraisemblablement plus conséquents encore en terme de durée puisqu’ils verront le jour en double vinyle et digital seulement.

News - 05.05.2013 par RabbitInYourHeadlights
 


Stroboscope de lumière noire pour Xhin et Perc

Avoir nous avoir régalés le mois dernier d’un EP atmosphérique et abyssal à souhait du patron Lucy en personne - le bien-nommé Banality Of Evil , implacable vortex de lumière noire et glacée qui faisait lui-même suite au fabuleux Way To Moksha des Italiens Dadub - le label Stroboscopic Artefacts continue de tracer sa voie dans une deep-techno sombre (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 22 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends