Le streaming du jour #1130 : Lawrence English - ’Wilderness Of Mirrors’

Pas question pour Lawrence English de s’endormir sur ses lauriers, encore moins de nous endormir sur ses drones liturgiques devenus légèrement trop languissants depuis quelques sorties.

L’Australien dont on avait pu apprécier le début de mue vers un drone cryptique et orageux aux basses fréquences grondantes flirtant avec le dark ambient sur l’inédit On Hold que l’on vous offrait l’an dernier sur Ashes, apparaît ainsi nettement plus abrasif sur l’imposant Wilderness Of Mirrors, disponible dès demain en vinyle, digital et CD - accompagné d’un EP live exclusif à condition de le précommander ce soir !

Marqué par le poème de TS Eliot Gerontion qui donne son titre à l’œuvre et les récentes performances live d’artistes coutumiers de l’impact physique des décibels tels que Earth, Swans et MBV, c’est cette adéquation entre spiritualité et résonance viscérale que l’Australien aura mis deux ans à coucher sur sillons, partant pour chaque morceau d’une pièce reflétée encore et encore sur elle même pour servir de fondations à ces denses architectures emboîtées.

Élégies abyssales pour une humanité engloutie par la régression de ses progrès sociaux, ces 8 titres aux drones magnétiques agités d’infimes pulsations sismiques alternent crescendos vibrants et respirations lancinantes, et sonnent comme autant d’appels à la raison condamnés à ne trouver d’écho que dans les masses de nuages lourds qui les amplifient et les renvoient jusqu’à la stratosphère où leurs harmonies finissent par se dissoudre sans avoir trouvé récepteur. Tragiquement beau et puissamment délicat, l’un des tout meilleurs albums drone de l’année.

En écoute intégrale (via FACTMag) :


Streaming du jour - 20.07.2014 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Lawrence English sur IRM - Site Officiel - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 19 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends