Entretiens à Twin Peaks : #47 - LPF12

Retrouvez chaque semaine dans nos pages les interviews de quelques-uns des contributeurs à la future compil’ Twin Peaks d’IRM. Celui qui se prête au petit jeu des questions lynchiennes aujourd’hui nous vient d’Allemagne et ça fait 5 ans qu’on le suit, en témoignent les nombreux articles publiés dans nos pages sur son projet LPF12 depuis la sortie de Circular Collapse, l’un de ses albums les plus réussis.

Sascha Lemon n’a depuis jamais cessé d’évoluer et les réussites de son récent EP Conclusion et du très beau Missiles qui l’a précédé en janvier en sont deux exemples supplémentaires. Ambivalence, le morceau qu’il a enregistré pour notre compilation dont la parution débutera le 21 mai prochain, montre dans son titre une intrigante correspondance avec l’excellent Interferences offert il y a quatre ans au projet Transmissions From The Heart Of Darkness des nos cousins du blog Des Cendres à la Cave, et si son interprétation de la série de David Lynch et Mark Frost ne nous a pas frappés d’emblée, force est de constater que le musicien voue comme nous un culte immodéré à Twin Peaks, jugez plutôt en lisant l’interview qui suit.


L’interview



IRM : Comment résumerais-tu ton rapport à Twin Peaks ? A l’univers de Lynch en général ?

Sascha Lemon : Eh bien, j’ai toujours été fan de David Lynch. J’ai adoré Dune à l’époque et je suis vraiment devenu accro à Twin Peaks. Je suis fasciné par la diversité de ses personnages, et c’est quelque chose qui me frappe car je suis moi-même écrivain. L’approche inhabituelle, parfois subtile, parfois audacieuse, de la narration par Lynch et Frost est demeurée impressionnante et je m’attends à une nouvelle saison époustouflante.

Ton personnage préféré dans la série ?

Oh, il y en a bien plus d’un, ils sont tous tellement convaincants. J’adore Lucy et Andy en raison des difficultés de leur relation. Dale Cooper, bien sûr, est le personnage principal et il convainc aisément le public avec sa personnalité unique et son esprit ouvert aux méthodes d’investigation les plus inhabituelles. Et puis évidemment pour son intelligence et son grand cœur. J’adore la gentillesse et le respect qu’il montre à ceux qui comptent pour lui. Mais en fait, chacun des personnages de Twin Peaks a quelque chose de spécial, et c’est ce qui fait de cette série un classique. Je suis certain que les nouveaux épisodes apporteront leur pierre à cet édifice.

Une scène qui t’a particulièrement touché... ou fait flipper ?

Peut-être la "transformation" de Leland Palmer en Bob lorsqu’il attaque Maddy. Et le moment où Leland se regarde dans le miroir et on y voit le visage de Bob. Bob est vraiment effrayant. Mais j’aime aussi les scènes avec Lucy et Andy, et bien sûr les apparitions de David Lynch lui-même ou de David Duchovny dans le rôle de Denise.



Tu as enregistré un morceau pour notre future compilation Twin Peaks, quel aspect de la série t’a inspiré ?

Mon morceau porte sur l’ambivalence, et c’est la principale inspiration que me donne la série. Ça, et aussi le fait d’être imprévisible, diversifié dans l’arrangement de chansons ou l’écriture d’histoires. Je n’ai pas voulu capter d’atmosphère particulière ou mettre en musique une certaine scène ou un personnage que j’apprécie. J’ai simplement voulu écrire sur ce que Twin Peaks m’offre en tant que spectateur et fan.

Tu as eu vent de quelques-uns des musiciens impliqués dans ce projet. Duquel es-tu le plus curieux d’entendre la contribution ?

Il y a tant de grands projets et artistes sur cette compilation, j’en connais certains mais d’autres sont nouveaux pour moi. Je vais donc profiter de ce qu’ils ont tous pu imaginer. Vieux briscards ou nouveaux projets, ils ont tous leur art à offrir et je suis vraiment impatient de les écouter tous et même d’y puiser une inspiration inédite pour mes futurs projets.

Un album vers lequel tu reviens quand il te faut ta dose de Garmonbozia ?

Oh, je n’en ai pas un en particulier, mais je trouve la paix dans la solitude quand j’écoute des bandes originales de films ou de la musique électro-acoustique comme celle de Jóhann Jóhannsson. Je suis un grand admirateur de James Newton Howard et il n’échoue jamais à combler toutes mes attentes quand j’écoute sa musique.

En ce début d’année tu as publié l’excellent Missiles chroniqué dans nos pages, puis l’EP Conclusion, deux de tes meilleures sorties. Quelques mots sur ces deux-là ? D’autres projets sur les rails ?

Merci beaucoup ! J’apprécie vraiment le soutien d’Indie Rock Mag ! Missiles et l’EP Conclusion sont vraiment très spéciaux pour moi, car ils marquent un nouveau départ pour LPF12. Mon son s’est développé depuis l’électro-indus de mes débuts jusqu’à l’ambient/IDM d’aujourd’hui, mais à mesure que mon amour pour les BOs de films s’est accru, j’ai toujours voulu y ajouter un peu d’instrumentation classique. Avec ces deux sorties, j’ai pris le risque et j’ai adoré ça. J’ai expérimenté avec une guitare acoustique, des cordes, des percussions africaines, des percussions de bande originale et différents pianos, de loin mon instrument préféré. Donc, j’ai mélangé tout ça avec les sonorités typiques de LPF12, dans une veine un peu minimaliste et j’apprécie vraiment le résultat. C’est certainement le chemin que je vais continuer d’explorer sur mes prochaines sorties. Mon nouvel album est déjà sur les rails et il s’intitule Foreign Pulses. Il devrait voir le jour cette année si tout va bien. La production m’amuse beaucoup et le fait de me concentrer encore plus sur le processus de composition me permet de grandir en tant que musicien.




LPF12 sur Bandcamp / Site Officiel / Facebook / Soundcloud




Original english version



IRM : How would you describe your relationship with Twin Peaks ? With the work/world of David Lynch in general ?

Sascha Lemon : Well, I’ve always been a fan of David Lynch. I loved Dune back then and really got addicted to Twin Peaks. I am fascinated by the diversity of the characters, which I am quite aware of, because I’m a writer, too. The unusual, sometimes subtle, sometimes bold approach of Lynch’s and Frost’s storytelling is still overwhelming and I’m expecting a mindblowing new season.

Your favorite character in the series ?

Oh, there are quite a few, because they’re all so convincing. I love Lucy and Andy because of their difficult kind of relationship. Dale Cooper, of course, is the main character and he convinces the audience with his unique personality and open mind for unusual methods of investigating. And he’s a smart guy with a big heart, of course. I adore the kindness and respect he’s offering to those he cares about. But in fact every character in Twin Peaks has something special, and that’s what makes this series a classic. I’m sure the new episodes will add to this.

A scene that particularly moved - or scared - you ?

Perhaps the "transformation" of Leland Palmer into Bob as he fights with Maddy. And the moment when Leland looks into the mirror and we see Bob’s face. Bob really is frightening. But I also love the scenes with Lucy and Andy and of course David Lynch’s appearance or David Duchovny as Denise.

You recorded a track for our forthcoming Twin Peaks compilation, what aspect of the series inspired you ?

My track is about ambivalence, and that’s the main inspiration I take from the series. And being unpredictable, diverse in arranging songs or writing stories. I didn’t want to catch a certain mood or wanted to "score" a certain scene or character I like. I wanted to write about what Twin Peaks offers me as watcher and fan.



You heard about some of the musicians involved in this project. Which one are you the most curious to hear the contribution from ?

There are so many great projects and artists on this compilation, some of them I know, but others are new to me. So I am going to enjoy what they all come up with. Old hands or new projects, they all have their art to offer and I am really looking forward to listen to them and even get some fresh inspiration for future projects.

An album you often listen to when you need all your Garmonbozia ?

Oh, there’s is no particular one, but I find peace in solitude when I listen to filmscores or electro-acoustics like Jóhann Jóhannsson etc. I am a great admirer of James Newton Howard and he never fails to fulfill everything I want when I’m listening to music.

Since January you published the excellent Missiles and then the EP Conclusion, both releases we consider to be among your best. A few words about those ? Some other projects on the way ?

Thanks a lot ! I really appreciate the support of Indie Rock Mag ! Missiles and the Conclusion EP are really something very special to me, as they mark a new beginning for LPF12. My sound developed from early electro-industrial to ambient/IDM, but as my love for filmscores grew, I always wanted to add a bit of classical instrumentation to my sound. With these 2 releases I took the risk and it felt great. I experimented with acoustic guitar, strings, african percussion, score percussion and various pianos, which is by far my favorite instrument. So, I mixed all of this with the typical LPF12-sound, made it a little minimalistic and really liked the result. This is definitely the path I will stay on for the next releases. My new album is already in the works and it’s called Foreign Pulses. It should be out this year if all goes well. The production is great fun and concentrating even more on the composition process makes me grow as a musician.




Un grand merci à Sascha Lemon aka LPF12. Son morceau intitulé Ambivalence paraîtra sur notre compilation Twin Peaks au printemps.


Interviews - 02.04.2017 par RabbitInYourHeadlights


Le streaming du jour #1752 : IRM presents - 'IRMxTP Part XII - Tatooine Peaks (When Jupiter and Saturn Meet)'

Retour vers l’espace et l’électronica quelques mois après notre volume 5, cette fois c’est Victor Popescu aka BLN qui reprenait le thème de Twin Peaks sur If You Were Falling in Space... (The Angels Wouldn’t Help You) qui se charge du mastering sur un terrain qu’il connaît bien, celui d’une IDM stellaire qui met des images plein la tête et stimule (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 24 janvier 2019


Sulfure Festival

surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends