Garnissons la musette de Tue-Loup

Le crowdfunding se généralise, et nous sommes de plus en plus nombreux à douter du bien-fondé de la systématisation de cette démarche. Pour autant, lorsque les artistes que l’on soutient de manière véhémente dans ces colonnes y ont recours, nous sommes prêts à laisser quelques principes aux oubliettes pour nous languir de la perspective d’écouter de nouvelles productions.

Après l’excellent Ramo, que nous chroniquions l’an passé, Tue-Loup semble déjà parti sur un autre projet, celui de mêler leur univers à quelques standards de la chanson populaire française du XXème siècle.

La formation, qui avait déjà repris Mon Amant De Saint-Jean sur La Bancale en 1998, explique sa démarche de la manière suivante : "Relisons les poètes, déboulonnons les usines de production de langages, inventons une langue toujours en action, sensible aux tremblements de l’âme humaine, une langue tournée vers les uns et les autres, que nous parlerons même sous l’orage, et puis aimons la beauté d’un esprit, d’un visage, d’un bras, d’un sein, et puis rions, dansons".

Mon amant de Saint Jean, Tue Loup from juthova on Vimeo.


Danser en se remémorant le temps des guinguettes et du Front Populaire, comme il l’explique, semble donc être l’objectif - léger en ces temps plombés - du combo qui a déjà inscrit La Valse Brune, Trois petites notes de musique et E Viva Espana au programme de Total Musette. Le disque devrait sortir au mois de juin 2017 à condition que les Français soient en mesure de rassembler les 5.000€ espérés.

Pour ce faire, ils auront besoin de toutes les bonnes volontés et ont lancé une campagne que l’on espère fructueuse. Pour participer au projet, n’hésitez donc pas à vous diriger sur la plate-forme Microcultures.

News - 14.04.2017 par Elnorton
 


Chroniques // 28 mars 2016
Tue-Loup

Vingt ans après Les Sardines, Tue-Loup dévoile son dixième album. Pas besoin d’avoir approfondi les études au-delà du brevet des collèges pour calculer la fréquence de publication des Sarthois. Un album tous les deux ans, donc, mais jamais ceux-ci n’avaient mis autant de temps pour accoucher d’un nouvel (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 13 décembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends