Le streaming du jour #1587 : Tindersticks - ’Minute Bodies : The Intimate World Of F. Percy Smith’

Inutile de présenter les Tindersticks, le combo anglais mené par Stuart A. Staples étant depuis près d’un quart de siècle l’auteur de disques aussi indispensables que les deux premiers homonymes, Curtains, The Hungry Saw, The Something Rain et même le récent The Waiting Room paru l’an dernier.

Mais la formation britannique est également devenue experte lorsqu’il s’agit de composer des bandes originales onirico-apocalyptiques, que ce soit pour Claire Denis (Trouble Everyday, Nenette Et Boni) ou dans le cadre de projets atypiques à l’instar d’un Ypres minimaliste et plombé que nous avions apprécié en octobre 2014.

Malgré l’apparition de Thomas Belhom pour quelques parties de percussions, c’est dans une veine essentiellement dépouillée et clairement expérimentale que se dirige le combo sur Minute Bodies : The Intimate World Of F. Percy Smith, bande originale d’un film dédié au naturaliste auteur de documentaires parmi lesquels la série Secrets of Life.

Autre invitée de choix, Christine Ott apporte son savoir-faire au piano et est également à la manœuvre pour intégrer des Ondes Martenot dont le caractère oscillatoire renforce la fragilité de l’ensemble (Peas and Ques).

Rêveur et hypnotique, Minute Bodies : The Intimate World Of F. Percy Smith n’est toutefois jamais plombé, et c’est ce qui le différencie dYpres, dont il pourrait apparaître comme le pendant plus optimiste. Une bataille de la première guerre mondiale pour Ypres revêt un caractère nécessairement plus dramatique que la vie d’un naturaliste, et l’aspect plus éthéré de ce dernier disque se conçoit donc aisément. Ce relatif optimisme est cependant à prendre avec des pincettes, les Tindersticks n’ayant jamais eu vocation à faire irradier le cœur de leurs fans.

L’aspect clair-obscur est manifeste et les passages plus lugubres sont essentiellement suggérés. Aussi, ils pourront être ressentis différemment selon l’humeur de l’auditeur (The Strangler). Cette ambiguïté est également manifeste sur Magic Mixes, lorsque de discrètes plaintes vocales se mêlent à des cordes frottées saccadées rappelant Sigur Rós.

Minimaliste et admettant quelques drones doux-amers, Minute Bodies : The Intimate World Of F. Percy Smith n’en est pas moins un précieux disque instrumental parfaitement cohérent et, dans cette partie alternative de la discographie des Tindersticks, il se hisse d’emblée parmi les plus belles réussites aux côtés de Trouble Everyday et donc Ypres.


Streaming du jour - 14.06.2017 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Tindersticks sur IRM - Site Officiel - Myspace

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 28 septembre 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends