Le streaming du jour #1664 : Yoshimi - ’Atavism’

Un an après un premier effort intitulé Tokyo Restricted Area, Yoshimi rempile pour une nouvelle sortie relayée par le label londonien Dream Catalogue.

Sur Atavism, il est de nouveau question d’odyssées crépusculaires sous tension. Le natif de Tokyo adopte une démarche obscure basée sur des ponts noués entre la face visible de sa ville originelle et un monde imaginaire. Difficile, à l’écoute des dix pistes qui composent le disque, de deviner quelle est la nature précise des sources d’inspiration de l’artiste.

Pour autant, des images de villes en ruines dénuées de survivants peuvent rapidement s’installer dans la boîte crânienne de l’auditeur. A la manière de l’excellent SHIZUKA, Yoshimi partage des paysages sonores urbains post-apocalyptiques autour d’une trame minimaliste et dégagée.

De fait, les ambiances qui s’imposent autour des synthétiseurs vaporeux (Between Mountains And The Sea) revêtent un caractère cinématographique, et l’ambient claire-obscure joue en permanence sur la suggestion et les paradoxes.

Celui qui a vécu à Paris de 4 à 13 ans voue un attachement particulier à l’hexagone puisqu’il s’est lancé, depuis 2007, dans un travail de promotion d’artistes français au Japon qui lui a notamment permis de collaborer avec Mr Oizo. Le point de rencontre entre ces deux cultures trouve d’ailleurs un écho assez évident sur cette sortie en solitaire de Yoshimi Hishida.

Ceux pour qui, sur le plan musical, il n’existait qu’un seul Yoshimi - celui qui donne son titre à l’album Yoshimi Battles The Pink Robots des Flaming Lips - feraient bien de réviser leur jugement. Ce Yoshimi-là est passionnant, et n’en est qu’au tout début de ses expériences soniques personnelles.


Streaming du jour - 11.09.2017 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Yoshimi sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 24 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends