Le streaming du jour #1625 : Sólveig Matthildur - ’Unexplained Miseries & Acceptance Of Sorrow’

Membre du trio dark-wave islandais Kælan Mikla - dont on sera amené à reparler - Sólveig Matthildur s’affranchit ici de la configuration groupe pour présenter son premier projet solo, Unexplained Miseries & Acceptance Of Sorrow, un album en deux parties qui nous plonge dans des méandres oniriques.

Le ton est donné dès les premières notes où nous entrons dans un univers inquiétant reflétant parfaitement le titre de cette ouverture : en proie à une angoisse latente, il n’est pas vraiment question de faire la fête ici. Sur cette introduction, les nappes de synthés évoquent Angelo Badalamenti, notamment dans Mulholland Drive. A cela s’ajoute le chant élégiaque et possédé qui viendra nous hanter tout au long de ce disque. L’ambiance est ainsi posée avec ce downtempo sombre et élégant.

Rien ici ne semble être laissé au hasard. De la construction du disque - avec ses deux parties de trois pièces chacune et entrecoupées d’une Improvisation I, on se croirait dans un poème symphonique moderne, aux allures de space opera - à l’équilibre recherché entre son monotonal et subtilités passionnantes.

Au fur et à mesure que ce chemin précaire se forme, Sólveig Matthildur nous mène encore davantage dans un univers dépourvu d’espoir. La liturgie se poursuit sur une rythmique plus électro dévoilant nettement des cinématiques stellaires à l’atmosphère pesante. Si, durant Unexplained Miseries, régnait une torpeur sous-jacente, le triptyque Acceptance Of Sorrow se mue en une rébellion contenue pour finalement s’achever sur une résignation douloureuse.

Sans riffs directs et accrocheurs, Unexplained Miseries & Acceptance Of Sorrow se dévoile au fil des écoutes dont chacune apporte son petit lot de découvertes, faisant ainsi de cet opus, un album riche et convaincant.


Streaming du jour - 24.07.2017 par spydermonkey
... et plus si affinités ...
Sólveig Matthildur sur IRM