Le streaming du jour #1667 : 2814 - ’s/t’

2814, c’est avant tout la rencontre entre deux artistes aux univers proches mais dont les singularités respectives sont toutefois particulièrement complémentaires. Rencontrés, comme ils le précisent, "au travers des fissures, sous la brume violette de la Tour Citadel 2814", HKE et T e l e p a t h ont concocté un premier long-format homonyme.

Initialement paru en 2014 dans la confidence la plus totale, il s’est offert à la fin de l’été dernier une réédition - et une promotion digne de ce nom - grâce à Dream Catalogue qui a décidément le nez fin après avoir relayé l’excellent Atavism de Yoshimi.

Les connexions entre le label britannique et le Japon semblent particulièrement fructueuses puisque la moitié du duo est originaire du pays du soleil levant. Alimentant régulièrement sa page Bandcamp de nouvelles compositions, les résonances locales de la productrice asiatique T e l e p a t h sont moins évidentes que dans ses efforts solo, mais la volupté de son univers apparaît néanmoins sur la première partie du disque.

La chill hantée de l’introductif 我愛你 laisse ainsi place à l’ambient planante et vaporeuse de 2814 avant que des boucles charnelles contondantes ne viennent régner sur le minimalisme de Mishazaw a. Les effets cheap léchés de 一緒に私たちは、市内の遺跡を歩く, première odyssée d’un quart d’heure, hésitent ensuite entre l’IDM et la pop synthétique expérimentale des instrumentaux dont Phoenix a le secret, Love Like A Sunset en tête.

Par la suite, ce sont les tourments abrasifs du londonien HKE qui semblent prendre le dessus. La vaporwave granuleuse de 赤い夜明け installe un début de malaise avant que les drones lugubres de フローティング ne plombent davantage l’ambiance. Pour sa part, 再生, deuxième odyssée dépassant cette fois les vingt minutes, est une véritable ode à la nuance et la discrète variation. Faisant l’apologie de l’ennui sans jamais le susciter, les souffles s’enlacent autour d’une rythmique simpliste que quelques nappes synthétiques viennent toutefois complexifier.

Enfin, l’oraison lumineuse 私たちは、ハイパーマーケットをさまよう suscite la confusion des sentiments avec ses effets vaporeux aussi bien austères que rayonnants. Une alchimie improbable entre candeur chillesque et drones vaporeux, dont le point de rencontre est en permanence incertain, ce qui contribue à sa majesté et à son charme.


Streaming du jour - 15.09.2017 par Elnorton
... et plus si affinités ...
2814 sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 24 janvier 2019


Sulfure Festival

surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends