Le streaming du jour #1894 : Sole Massif - ’Deca’

Alors que certains, y compris dans les couloirs de la rédaction, se remettaient encore difficilement des excès d’un réveillon arrosé, d’autres profitaient de la première journée de l’année pour publier le fruit de près de dix mois de travail.

Faisant suite à un Modules plus futuriste paru en mars 2017, Deca est présenté par son auteur comme un disque "rugueux, saturé, rythmique et atmosphérique". Ainsi, Cyan oscille volontiers entre percussions abstractives et synthétiques à la Plaid et drone-rock évoquant, les samples de spoken word directifs aidant, le Yanqui U.X.O. de Godspeed You ! Black Emperor.

Par la suite, l’IDM d’Idol revêt une dimension post-industrielle qui n’est pas sans rappeler la bande sonore de Quake réalisée par Trent Reznor. Sur Deca, les constructions sont certes complexes, mais elles ne tournent jamais à la vaine démonstration et l’aspect contemplatif de certains titres se rapprochant de l’ambient, Division en tête, happe d’emblée l’auditeur.

Les ambiances oppressantes issues d’un Shallow aux beats cardiaques déphasés inquiètent, tandis qu’un aspect rétro-futuriste émane d’un Loss conquérant. Enfin, ce dernier prépare l’épouvante suggérée par un Deca cinématique qui vient clore cette seconde réalisation cohérente mais jamais linéaire, toujours grave mais jamais totalement austère, entre drone-ambient et glitch cinématographique. Si le Lituanien n’a pas encore trouvé son public, de tels tours de force devraient lui permettre de corriger cette injustice.


Streaming du jour - 09.05.2018 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Sole Massif sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 17 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends