Le streaming du jour #1885 : Amantra - ’Dawn Of The Fourth Stage’

Passé par les rangs de l’écurie Avalanche Recordings de Justin K Broadrick avec ses toutes premières sorties sous le pseudo Amantra, Thierry Arnal avait également sorti quelques remixes pour le projet doom Cult Of Occult. Avant la sortie dans un mois chez les Ukrainiens de Kvitnu d’une collaboration très attendue avec Submerged (on retrouvait d’ailleurs Armanta sur l’un des splits 7" initiés cette année par l’excellent label Ohm Resistance de ce dernier), Dawn Of The Fourth Stage était donc l’occasion de découvrir la facette dark ambient du musicien, via un disque fabuleusement insidieux et malsain dont les basses fréquences rampantes se combinent aux radiations électroniques dès le très dense et hypnotique The Wall of Chaos Are Painted White pour mieux anesthésier notre conscience et laisser nos émotions primales prendre le dessus, à commencer par une angoisse qui ne nous lâchera plus.

Saturations abrasives et stridences analogiques entrent en collision sur Vultures Wearing Dove Masks dont l’amoncellement de nuages grondants semble déjà prêt à charrier échardes et clous rouillés. De la menace latente du larsenisant Nothing Will Remain of Our Victories au déferlement sourd de grouillements harsh noise de la première moitié du final A Dance in the Shadows with Her en passant par l’atmosphère d’apocalypse en marche d’And From Heaven They Will Fall Upon Us dont la tension se construit à mesure qu’enflent et se distordent des nappes corrosives et déliquescentes que ne renierait pas Cezary Gapik - du moins jusqu’à ce qu’une sorte de sirène des enfers commence à emplir tout l’espace pour nous engager à rallier le bunker le plus proche -, l’album nous happe par son aspect cinématographique sans jamais se départir de sa fascinante opacité.

Les textures roulent, tonnent, irradient, crissent ou se dérobent pour finalement nous laisser hagard, errant pour le reste de l’éternité dans un no man’s land de reverbs abstraites (les six dernières minutes du morceau-fleuve A Dance in the Shadows with Her) où l’angoisse du néant se mêle à l’ivresse des profondeurs... celles de l’abîme, évidemment.

Vertigineux !


Streaming du jour - 30.04.2018 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Amantra sur IRM - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 17 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends