Le streaming du jour #1924 : Carla Bozulich - ’Quieter’

4 ans après un Boy intense et radical mais plus frontalement accrocheur qu’à l’accoutumée avec son petit groove de derrière les fagots, ses relents d’americana du côté obscur et ses mélodies vocales habitées aux émotions exacerbées, ce nouvel opus pour Constellation voit l’ex Geraldine Fibbers renouer avec les racines de son projet Evangelista, fantasmagorique et sombrement feutré, quoique en moins noisy et déstructuré.

On y retrouve quelques habitués comme Andrea Belfi aux fûts, Shahzad Ismaily à la basse ou John Eichenseer le multi-instrumentiste de l’opus précédent qui co-signe une paire de morceaux, mais aussi des nouveaux venus comme Marc Ribot en guitariste intermittent adepte du fuzz triste ou même Noveller sur un Written in Smoke abrasif et planant à la fois, des drones vacillants (Let It Roll), des cordes plombées (Sha Sha, Stained in Grace), des ballades obscures et dépressives (Emilia, End of the World) et ce magnétisme inhérent à tout ce que fait la dame.

Confrontant ses saturations et distos tourmentées à des carillons oniriques sur l’étonnant Glass House avec Freddy Ruppert de Former Ghosts aux machines, Quieter s’avère donc fidèle à son titre, mais l’électricité qui gronde n’est jamais loin et sous le calme apparent c’est l’incandescence qui bouillonne et dévoile ses saillies mordantes au fil des écoutes.

Grand disque, encore une fois.


Streaming du jour - 08.06.2018 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Carla Bozulich sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 18 décembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends