Le streaming du jour #1965 : Bengalfuel - ’Montrose’

Si Montrose semble être le seul long-format récent des droneux ricains férus de chats et de méditation à ne pas faire figurer sur sa pochette une jolie blonde, toujours la même, que bien des célibataires leur envieront s’il s’agit là de la moitié de Lou DiBenedetto ou de Joe LiTrenta, Bengalfuel ne change rien pour autant à sa formule immersive et onirique aux nuages de textures embrumées tantôt reposants (One) ou plus inquiétants (Dragonfly), si tant est bien sûr que ce nouvel opus soit représentatif des quelques dizaines d’albums autoproduits par le duo depuis notre chronique dAmdurer il y a 6 ans déjà.

Toujours inspiré par l’espace, les dimensions parallèles, les rêves évidemment et surtout un besoin de sérénité que le groupe expérience via sa propre musique, Bengalfuel donne volontiers dans l’ambient hors-format et c’est encore le cas ici avec les 11 minutes de reverb aux reflux scintillants du très zen Pandora, un Eno-esque Rock de plus de 9 minutes, Azure Sister qui déroule ses boucles de bruit statique et ses nappes de synthés vaporeux sur 13 minutes mouvantes et léthargiques, ou surtout Wraith Well dont l’avalanche désincarnée de poussière d’éternité culmine à 17 minutes 15 sans jamais lasser.

Sombre et insidieux, Morning Star évoque les plages les plus opaques et intrigantes de la BO de Twin Peaks, quant à The Ethereal Car, ses airs d’ambient de cathédrale renouent avec cette spiritualité que le groupe embrasse musicalement sans la moindre ironie mais sans pour autant la prendre trop au sérieux, puisant ses racines dans la science-fiction plutôt qu’à la messe du dimanche matin.


Streaming du jour - 21.07.2018 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Bengalfuel sur IRM - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 20 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends