Le streaming du jour #1998 : Nebulo - ’Stin Treex EP’

Adepte d’expérimentations de plus en plus minimalistes et rétro-futuristes depuis le virage qui suivit la sortie du sommet Artefact chez Hymen et de son successeur plus organique, Cardiac, en 2012, Thomas Pujols allie la dimension rassembleuse d’un dancefloor décadent et un goût pour les textures déliquescentes et distordues sur ce nouvel EP autoproduit.

De Walchek, hymne vintage à gros synthés mélodiques et infrabasses massives, au sommet de techno microsonique et hautement déstructurée d’un XVIII dont les édifices rythmiques foisonnants de glitchs algébriques n’auraient pas dépareillé chez Kvitnu ou Raster-Noton, en passant par Backstop et son espèce de dubstep cybernétique délicieusement bancal, le Français semble ainsi d’abord appliqué à amalgamer ses envies d’expérimentations avec un aspect plus frontal et percutant.

Mais le gros morceau de ce Stin Treex reste à venir et c’est sans concession, sur près de 10 minutes, que le final Solar Lattice déroule ses arpeggiators en déréliction et ses flux imposants de radiations dronesques évoquant les ultimes éruptions d’un soleil sur le déclin, muant à mi-chemin en ballet onirique de textures vacillantes qui se télescopent, s’empilent et s’annihilent dans le genre d’atmosphère de mélancolie synthétique propre aux derniers éclats d’humanité d’une civilisation technologique vouée à l’extinction.

Une véritable épopée en somme, qui justifierait à elle seule l’écoute de cet EP si le reste n’était pas dans son genre tout aussi réussi.


Streaming du jour - 28.08.2018 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Nebulo sur IRM - Myspace - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 21 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends