Le streaming du jour #2005 : Solipsism - ’Machine Stone Shines EP’ & VA - ’OHM’

Sans atteindre les mêmes sommets que l’EP précédent du Britannique, ce successeur dHypnagogo - et, dans un tout autre genre, de l’album Kismet sorti en mai dernier - continue de flirter avec ces influences électronica et techno des 90s, en particulier Boards of Canada dont l’ombre de géant flotte à nouveau sur un morceau-titre introductif aux syncopations oniriques et ouatées si caractéristiques du duo écossais circa Geogaddi pour cet étrange petit groove à contretemps.

Pas de Stanley Kubrick sur la piste de danse malgré ce que l’artwork signé Chris Weeks pouvait vaguement esquisser mais Fuzzy Frequencies Flower tape effectivement dans un four to the floor au minimalisme élégant surplombé de nappes ambient oscillant dans l’éther, tandis que Heart Of The Android déroule une techno plus alambiquée et tout aussi rétro dans le bon sens du terme, un truc à la Plastikman des débuts aussi efficace que planant. Enfin, Blow rajoute à la formule quelques accents housy discrets pour un final plus ouvertement hédoniste mais toujours aussi rêveur, avis aux nostalgiques d’une époque où les musiques de club avaient encore la générosité d’insuffler du cœur et de l’âme dans leur machinerie bien huilée.


L’occasion également de revenir rapidement sur la mini-compil OHM du label Ambidextrous du natif de Glasgow, qui nous gratifiait notamment, en tout début d’année, du premier nouveau titre du génial Christ. depuis sa BO Cathexis de 2012. Surprenant de la part de l’ancien Boards of Canada, Rom entame les hostilités sur une deep techno vintage dont la rythmique véloce se heurte à des vapeurs de synthés mélancoliques, très bien troussé sans être vraiment caractéristique de l’univers à nul autre pareil de l’Écossais (qui se produira au Rex de Toulouse le 9 novembre avec Leila et Arovane notamment, on vous en reparle très vite, avec des surprises !). Un exercice de style qui trouve néanmoins tout son sens à l’écoute des morceaux qui suivront, entre IDM des origines et techno chillout (Cyan341, Mick Chillage et Solipsism lui-même sur un Vice Is Nice résolument ludique), la palme à un certain Nyquist dont les gimmicks mélodiques rétro-futuristes des deux titres, en particulier celui avec Norken, évoquent justement ceux dont Chris Horne aka Christ. est coutumier.


Streaming du jour - 04.09.2018 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Christ. sur IRM - Myspace - Bandcamp
Solipsism sur IRM - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 21 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends