Le streaming du jour #2004 : Merzbow + Hexa - ’Achromatic’

A la première écoute de cet Achromatic, on a surtout l’impression d’entendre Merzbow (cf. d’entrée la tempête d’échardes, de larsens et de clous rouillés de Merzhex Part 1), naturellement plus bruyant que ses compères Jamie Stewart (Xiu Xiu) et Lawrence English. Affirmer que le Japonais a fait main-basse sur cette collaboration serait pourtant mal connaître les velléités noisy des deux Hexa, dont le Brisbanais English en solo n’hésite à infuser ses propres ascensions dronesques (cf. l’impressionnant Wilderness Of Mirrors) et qui affleuraient également il y a deux ans sur l’excellent Factory Photographs aux relents post-industriels nocifs et anxiogènes.

C’est ainsi l’influence du dark ambient pour no man’s land fuligineux qui domine bel et bien sur un Merzhex Part 2 balayé par des bourrasques délétères de saturations-papier-de-verre et autres martèlements indus décrépis, avant que Merzbow ne reprenne du poil de la bête sur une Part 3 monolithique et abrasive à souhait, toute en nappes de bruit blanc, basses fréquences lancinantes et distorsions stridentes. Au second plan pourtant, Hexa est toujours aux aguets, tirant le Japonais vers une certaine structuration (cf. la Part 4 et ses menaçantes pulsations abstraites) qui lui manque parfois et permet de privilégier ici la fantasmagorie à l’exercice de style nihiliste et désincarné, culminant sur la longue tourmente futuro-psyché du final Hexamer de presque 18 minutes.

Une nouvelle réussite qui prouve encore une fois, après ses collaborations avec Jim O’Rourke, Mats Gustafsson, Balázs Pándi et Thurston Moore ou encore Xiu Xiu justement, que Merzbow n’est jamais meilleur que dans le compromis de névroses soniques mieux canalisées.


Streaming du jour - 03.09.2018 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Lawrence English sur IRM - Site Officiel - Bandcamp
Merzbow sur IRM - Site Officiel - Myspace
HEXA sur IRM
Jamie Stewart sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 15 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends