Espen T. Hangård - Elementær

1. Combi. Rock
2. Syretyveri
3. Atlas Reconfiguration
4. Position Clock
5. Ego Zénith
6. Trampoline
7. Fire Truck Acid
8. Mirages

2019 - Galleberg Forlag

Sortie le : 8 février 2019

Espen T. Hangård

Sorti du bois il y a seulement quelques mois avec un premier album intitulé Primær et partagé en octobre 2018, Espen T. Hangård se signale de nouveau avec Elementær, son second long-format. Cette proximité dans la publication de ces deux disques n’a rien d’étonnant dans la mesure où ils sont issus des mêmes sessions de travail. Enregistrés lors de performances live avant même qu’il ne publie en 2013 avec le collectif Altaar un disque homonyme dans un registre lorgnant vers le drone, ces deux recueils de compositions n’ont été mixés et masterisés qu’en 2018.

Et si Primær explorait des horizons plus sombres, Elementær peut être appréhendé comme son petit frère plus radieux. Celui qui a pu observer l’évolution de son aîné pour s’appuyer sur les expériences malheureuses de ce dernier et éviter certains écueils. Sans renoncer à quelques plaisirs qui n’ont pas à engager la culpabilité de ceux qui ne savent y résister.

Elementær est fascinant en ce sens qu’il combine les abstractions qui attireront les aficionados d’Aphex Twin, qu’il s’agisse de Syretyveri ou Ego Zenith qui réjouiront les amateurs de synthétiseurs modulaires déstructurés autour de motifs alambiqués, et celles qui privilégient une approche plus solaire engageant un soupçon d’autodérision. Ainsi, à l’image d’un titre tel que Combi.Rock, c’est de l’influence de Mr.Oizo que semble se réclamer le producteur norvégien tandis que celle de Kraftwerk n’est jamais très loin.

Entre pads lumineux, basses acides et rythmiques syncopées, Espen T. Hangård propose donc une braindance refusant la complexité gratuite. Acides, les compositions ne se départissent cependant jamais de lignes mélodiques stimulantes et peuvent même convoquer une voilure aussi suave que jouissive, les nappes du point final que constitue Mirages en constituant la preuve la plus formelle. Avec Elementær, le producteur basé à Oslo propose une oeuvre cérébrale et ambitieuse au pouvoir immersif certain.


( Elnorton )


Disques - 22.02.2019 par Elnorton
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 23 mai 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends