Russian Circles - Blood Year

1. Hunter Moon
2. Arluck
3. Milano
4. Kohokia
5. Ghost on High
6. Sinaia
7. Quartered

2019 - Sargent House

Sortie le : 2 août 2019

Russian Circles

Complétant avec régularité sa discographie depuis 2004, Russian Circles revient cet été avec son septième album studio Blood year. Loin des démons dEmpros qui lui ont valu des critiques franches, le trio confirme son emprise sur la scène post-rock, post-métal et post-hardcore.

Dans une messe sombre désormais rodée, les chicagoans débutent leur cérémonial par une habituelle introduction d’échauffement (Hunter Moon). Alors que résonne une basse voilée et grave, les premières guitares retentissent surmontées d’une batterie présente mais toujours inspirée (Arluck). Blood year constitue bien l’enfant teigneux de Russian Circles. La formation maîtrise décidément ses montées en puissance pour mieux retenir son souffle et replonger dans les abîmes de son registre hypnotique (Milano). Les titres s’enchaînent avec homogénéité évoquant des émotions troubles au sein de tableaux sonores aux variations subtiles (Kohokia). Le soleil perce ainsi les nuages sombres de Blood Year pour quelques mesures lumineuses (Ghost on High). Mais le piège se referme déjà pour capter notre ouïe d’une angoisse persistante (Sinaia).

Avec Blood Year, Russian Circles confirme un savoir-faire immémorial depuis quelques années. Puisse les nouveaux adeptes s’en convaincre.


( Baron Nichts )


Disques - 22.05.2019 par lloyd_cf
 


2019 sans le confort(misme) - 100 albums : #80 à #61

100 albums, en attendant les concerts et EPs, avec pour seule règle de n’en retenir qu’un par artiste ou projet, hors collaborations. Un lien sur le titre du disque en question pour lire la suite lorsqu’il s’agit d’une chronique publiée dans l’année, et pour aller plus loin, un laissé pour compte du classement à écouter si vous avez aimé le choix auquel (...)



Le streaming du jour #1384 : Russian Circles - 'Guidance'

La catharsis mise au service de la dramaturgie instrumentale, Russian Circles perpétue ses épopées de déchéance, de soulèvement et de rédemption sur un sixième opus qui confirme le retour en forme de Memorial il y a trois ans.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 13 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends