IRM Netlabel persiste dans le singulier avec le nouvel EP de Christophe Bailleau

Après 3 sorties de membres de l’équipe, IRM Netlabel passe un cap en 2021 pour s’ouvrir aux horizons musicaux de ces artistes expérimentaux admirés de la rédaction et dont les travaux ne sont à notre goût pas suffisamment défendus ou mis en avant. Plusieurs sorties sont ainsi prévues pour ce printemps et on commence dès demain, en guise de 4e référence, avec le généreux nouvel EP de Christophe Bailleau, musicien originaire du Lot et basé en Belgique qui officie depuis plus de 15 ans à la lisière de la musique électronique, de l’acoustique, de l’ambient et de la musique concrète. Remarqué dans nos pages pour ses collaborations avec aMute et Julien Demoulin (Silencio), auteur d’une douzaine d’albums dont un en 2018 avec l’Américain Pulse Emitter, cet artiste pluridisciplinaire prépare en parallèle plusieurs autres projets pour le courant de l’année, notamment de nouveaux disques et un recueil de poésie.

Ballet contrasté de sonorités électroniques et organiques dont les étranges et captivantes circonvolutions s’adressent autant aux admirateurs de Tim Hecker ou Fennesz qu’à ceux du label Warp de la grande époque, ce Persistance de près de 40 minutes se compose de 5 titres où se télescopent dans un même élan cosmogonique, raccord avec un artwork signé B-Maltais, abstractions synthétiques et mélancolie stellaire, rêveries cristallines et abîmes texturés, arpeggiators kosmische et guitares glitchées, percussions bricolées et beats savamment déstructurés, nappes méditatives et affleurements saturés. Véritable travail collectif, on y retrouve par ailleurs une nébuleuse d’amis musiciens : Philippe Franck aka Paradise Now (synthés, basse et guitare) avec lequel il forme le duo Pastoral, Jules Nerbard (électronique), Billy Duncan (guitares) du groupe noise/doom PRISM au sein duquel il officie, et A Limb (électronique), chacun contribuant de sa petite pierre à ce maelström de sensations et d’émotions où s’entremêlent inextricablement, et surtout brillamment, contemplation et anxiété, spleen et résilience, futurisme et spiritualité.

L’EP, disponible dès demain 28 février en écoute et téléchargement "prix libre" sur notre page Bandcamp (100% des bénéfices allant évidemment à nos artistes), se termine sur la batucada mystique d’une conclusion presque tribale à la croisée de Coil et Mouse on Mars. Autant dire que les amateurs de musiques expérimentales en tous genres seront récompensés de leur curiosité en s’attaquant à ce magnétique Persistance qui promet déjà de marquer notre année et dont voici un extrait en avant-première :



Toujours disponibles sur IRM Netlabel en téléchargement "prix libre" :

- Konejo - Beetz (si vous aimez : les collages de samples, les soundtracks vintage, le hip-hop instrumental)

- Valgidrà - Warplush Vol 1 (si vous aimez : le label Warp des années 90, l’IDM organique, Boards of Canada)

- Valgidrà & Konejo - Matchmade Screens EP (si vous aimez : l’électronica bricolée, Ennio Morricone, les télescopages cinématographiques improbables)

News - 27.02.2021 par RabbitInYourHeadlights
 


IRM Podcasts - #8/L'aventure IRM Netlabel (par Rabbit)

Tout est dans le titre, on vous dit tout sur le pourquoi du comment d’IRM Netlabel avec en exclu deux extraits de nos prochaines sorties : Tracklist : 1. Christophe Bailleau + Paradise Now - 77 Affairs (Persistance EP, 2021) 2. Some Pretend to Whisper - Anything Real (Arsia, 2021) 3. Valgidrà - Three Trees (Warplush Vol 1, 2020) 4. Konejo (...)