Autechre - Tri Repetae

Retour sur le chef-d’oeuvre inaltérable de deux irréductibles explorateurs de l’inconscient.

1. Dael
2. Clipper
3. Leterel
4. Rotar
5. Stud
6. Eutow
7. C/pach
8. Gnit
9. Overand
10. Rsdio

date de sortie : 06-11-1995 Label : Warp Records

Alors même que le nom du duo écossais Boards Of Canada est désormais sur toutes les lèvres des amateurs d’électronica rêveuse ou torturée, leurs pairs (et pères) au sein du label Warp, Sean Booth et Rob Brown aka Autechre, bien qu’aussi importants qu’Aphex Twin dans la formidable évolution qu’ont connue les musiques électroniques depuis le milieu des années 90 et ce dès leur fantastique premier album, Incunabula, sorti en 93, n’en demeurent pas moins confinés à l’underground du genre, à l’appréciation des seuls "spécialistes éclairés".

Peut-être est-ce dû à la réputation d’austérité et d’inaccessibilité qui entoure leur musique très rythmique mais paradoxalement plus ambiante que dansante, souvent même qualifiée de froide et mécanique ? Elle est pourtant loin d’être aussi opaque que les noms des morceaux du duo anglais ou l’artwork de leurs albums signé Chris Cunningham, Alex Rutterford ou The Designers Republic pourraient le laisser supposer, et qui voudra bien lui prêter plus qu’une oreille distraite et écouter d’une traite ce Tri Repetae par exemple, sera peut-être même touché par cette inquiétude fiévreuse, cette angoisse sourde, cette mélancolie hantée, cet onirisme vénéneux nés du ballet en constant chassé-croisé de beats implosifs séquencés au scalpel, aux rythmiques parfois proches du hip-hop, de percussions synthétiques caoutchouteuses et de boucles planantes de claviers analogiques.

La vidéo d’Eutow

Un univers irréel mais aux émotions bien humaines, à frontière du cauchemar et de l’inconscient, qui commencera à tendre vers un certain chaos organisé dès l’album suivant, tout aussi vaste (près de 70 minutes) et long en bouche mais dont les mélodies plus souterraines nécessiteront davantage d’efforts de la part de l’auditeur pour accrocher la lumière du jour. Un effort néanmoins récompensé à sa juste valeur tant la beauté complexe de ce Chiastic Slide, dont on constatait il y a cinq ans déjà l’importance fondamentale en découvrant l’extraordinaire Geogaddi des sus-nommés Boards Of Canada et dont l’héritage perdure encore aujourd’hui jusque dans l’électro chirurgicale de Matmos, les fusions électro/hip-hop de Sixtoo ou les expérimentations bruitistes du formidable Foley Room d’Amon Tobin, finit par exercer une fascination durable et par s’imposer dans les esprits.

Quant au Tri Repetae qui nous occupe ici, sommet jamais tout à fait égalé d’une discographie qui n’en finit pourtant plus d’aligner les chef-d’oeuvres (dernier en date et non des moindres, le labyrinthique et passionnant Untilted paru en 2005), il abreuve toujours aussi généreusement les talents, qu’il s’agisse de Thom Yorke (lequel en outre cite volontiers Autechre comme principale influence sur la direction prise par la musique de Radiohead depuis Kid A ), d’Hot Chip, de Ratatat ou encore du prometteur Benoît Pioulard.

Chroniques - 22.11.2007 par RabbitInYourHeadlights
 


L'horizon 2018 de Rabbit - cent albums : #30 à #21

On ne va pas se mentir, l’exercice est toujours difficile, surtout quand on écoute 800 albums par an déjà triés sur le volet. Mais chaque année, ça se complique encore un peu... de fil en aiguille, d’une connexion à l’autre, de labels sortis de l’ombre en artistes émergents, les découvertes nous submergent et de nouveaux horizons s’ouvrent à nous, sans (...)



Autechre lâche un nouveau titre pour la nouvelle série de singles d'Adult Swim

Depuis 2010, la chaîne américaine Adult Swim, incarnation nocturne de Cartoon Network à laquelle on doit notamment l’inénarrable Rick & Morty, dévoile chaque année une série de singles inédits commandés à des artistes appréciés de l’équipe - on vous avait présenté le concept il y a quelques saisons. 17 titres streamables à volonté ont ainsi vu le jour (...)



Chroniques // 14 mars 2008
Autechre

La géante rouge des musiques électroniques, fer de lance du label Warp, éclate en poussières de rêves. Plus accessible mais toujours aussi aventureux et fascinant de beauté malaisante.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 15 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends