Black Ramps - Saucer Crash EP

lo-fi énergique, guitare, guitare, guitare... miam.

1. Saucer Crash
2. Speak+Destroy
3. Rampenstein

date de sortie : 30-11-2005 Label : Str82Tape

J’ai reçu ce matin un single qui risque sérieusement de squatter ma platine pendant un bon bout de temps. Les responsables de cette déflagration sonique sont un tout jeune groupe anglais qui se sont fait connaître en 2005 en faisant outre-manche les premières parties des Cribs ou de Nine Black Alps. Il s’agit des Black Ramps.

Ce single, annonciateur d’un album qu’ils sont en train de finaliser et qui sortira plus tard dans l’année, commence sur les chapeaux de roue avec un "Saucer Crash" supersonique qui nous entraîne dans le sillage de sa grosse ligne de basse d’ouverture dans des murs de guitares saturées et de chant juste légèrement décalé comme on l’aime. Mais mon coup de coeur ira définitivement à "Speak+Destroy", titre qu’on jurerait sorti du cerveau torturé d’un Stephen Malkmus aux meilleurs jours de Pavement, se terminant par des volutes de guitares destructurées dignes du meilleur Sonic Youth (Warren a d’ailleurs des petits airs de Thurston Moore mâtiné d’un zeste de Lee Ranaldo sur les photos...) Le troisième titre, "Rampenstein", lorgne plutôt du côté de Lou Barlow...

Bref, ce single, ne serait-ce que pour ce "Speak+Destroy" exceptionnel, gagne mon coeur en s’infiltrant lentement et sûrement. Amateurs de Pixies, Pavement, Weezer ou autres Sebadoh, n’hésitez pas, allez leur rendre visite sur

www.blackramps.com

ou allez écouter ce qu’ils font sur

http://www.myspace.com/blackramps

Chroniques - 01.03.2006 par lloyd_cf
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 5 août 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends