Mono - Hymn to the Immortal Wind

1. Ashes in the Snow
2. Burial at Sea
3. Silent Flight, Sleeping Dawn
4. Pure as Snow (Trails of the Winter Storm)
5. Follow the Map
6. The Battle to Heaven
7. Everlasting Light

2009 - Conspiracy Records

Sortie le : 24 mars 2009

Quand Mono fait rimer "post-rock" avec "toc"...

Certains parlent déjà d’album cinématographique, mais à l’image de la pochette et du titre de ce cinquième opus le groupe surjoue et tombe sur la plupart des morceaux dans un lyrisme de pacotille qui fait sourire plus qu’il ne touche. La palme à l’insupportable Ashes In The Snow d’ouverture, seulement depassé dans l’amoncellement de clichés post-rock par le ridicule The Battle To Heaven, de quoi douter d’emblée de sa capacité à terminer une premiere écoute dans l’ensemble assez laborieuse, même s’il eut été dommage de passer à côté du beau Follow The Map dont la mélodie crève-coeur rappelerait presque le compositeur de BO Joe Hisaishi si elle ne glissait dangereusement vers le trop-plein mélodramatique sur la fin. Dans le même esprit, le début joliment contemplatif d’Everlasting Light vaut également le détour avant sa "montée en puissance" aussi poussive que prévisible.

Alors certes, quatre ans après un One Step More And You Die bien maîtrisé quoiqu’un brin "scolaire", l’orageux You Are There marchait toujours dans les pas du géant GY !BE sans en avoir ni le lyrisme épuré ni la tension quasi palpable et encore moins l’envergure, mais le faisait au moins avec une vraie puissance évocatrice. Tandis qu’en essayant aujourd’hui de se détacher de cette influence Mono n’échappe ni à la grandiloquence pesante ni a l’instrumentation toc des groupes de post-rock qui fabriquent leurs épopées au lieu de les ressentir. Un peu ce que la musique de jeux vidéos est à la bande originale de films en somme, un constat d’autant plus attristé que les Japonais avaient fait preuve d’un certain talent jusque là, de quoi attendre bien mieux que ce ratage lourdaud encore amplifié par la présence cette fois encore aux manettes du grand Steve Albini dont le travail de production apparaît ici bâclé comme jamais.


( RabbitInYourHeadlights )

Disques - 03.02.2009 par Casablancas
 


Mono fête les pères et les mères

Après le vent, c’est aux parents que Mono a choisi de consacrer son nouvel album. Le groupe japonais s’apprête en effet à sortir For My Parents, successeur de son Hymn to the Immortal Wind de 2009 et attendu le 4 septembre prochain via Temporary Residence Ltd. Ce sixième long format, rompant avec les trois dernières livrées du quatuor signées (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 18 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends