Carré VIP pour Diplo

Alors que vient de sortir en début de mois la compilation Decent Work For Decent Pay qui donne un bon aperçu de ses talents de remixeur, Thomas Wesley Pentz aka Diplo vient de révéler fin janvier via myspace quelques détails sur son deuxième album à paraitre sur le label Lazer Records et actuellement en phase de mixage : il contiendra vraisemblablement 12 morceaux, et comptera les participations à fort potentiel hype de M.I.A., Santogold ou Kelis parmi d’autres noms moins connus internationalement ou en tout cas pour le moment : Nina Sky, Busy Signal, Lexxus, Tok, Ms. Thing, Ward 21, Dr. Evil ou encore Skerrit Boi.

Révélé par le mixtape Piracy Funds Terrorism co-signé avec M.I.A. en 2004, Diplo avait sorti la même année le superbe Florida, condensé d’influences jazz, électro, funk et hip-hop (voire trip-hop) dont les instrumentaux rivalisaient d’élégance avec le chant de Martina Topley-Bird présente sur l’éthéré Into The Sun. Malheureusement ce sont en toute logique ses remixes "commerciaux", plus proches de l’esprit du clubbing avec des influences telles que le baile funk ou le ragga, qui ont fait connaitre le DJ de Philadelphie d’un large public, ce qui n’enlève rien à l’inventivité et au potentiel tubesque de la plupart d’entre eux. Une facette mainstream mais décente parfaitement résumée par le bien-nommé Decent Work For Decent Pay avec des relectures pour la plupart inédites en CD jusqu’ici, commanditées par des artistes aussi différents que Bloc Party, Spank Rock, Hot Chip, les Black Lips ou Daft Punk. Un tracklisting complété par un remix "à la brésilienne" de Way More (extrait de Florida ), quelques inédits de Diplo lui-même ou encore une version alternative du Solta O Frango de Bonde do Rolê dont il avait co-produit le deuxième album tout comme le premier de Santogold (ou Santigold puisque c’est ainsi qu’elle a choisi de se faire appeler suite au procès d’un obscur réalisateur de films de SF du nom de Santo Gold), étrangement absente quant à elle de cette compilation.

Pour découvrir, une douzaine de remixes parmi lesquels celui de Paper Planes (M.I.A.) présent sur la compil’ ainsi qu’ un medley où l’on peut notamment découvrir la relecture du Young Folks de Peter Bjorn And John vous attendent sur myspace, tandis que le blog de Thomas recèle de bootlegs et de mixes en tous genres qui devraient permettre aux amateurs de faire quelques belles découvertes.

News - 23.02.2009 par RabbitInYourHeadlights
 


Diplo et Switch mitraillent en Jamaïque

A moins de taper dans le glauque et l’apocalyptique façon The Bug, dire qu’on a rarement pris notre pied en écoutant du ragga dancehall relèverait de l’euphémisme. Aurait-on donc si facilement changé d’idée à la découverte du projet Major Lazer, né de la nouvelle collaboration entre le DJ anglais Switch (à gauche sur la photo) et le génial producteur (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 27 janvier 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends