Richard Kapp & The Gowns - Lunchbox

1. It’s Too Loud
2. Lunchbox
3. Selling Them Your Love
4. So Dirty
5. Far Away
6. Pieces
7. Intermezzo
8. Cocoon Man Voir la vidéo Richard Kapp & The Gowns - Cocoon Man
9. I Will Catch You
10. Driving Lessons
11. Too Much To Do
12. Another Town
13. Sweet Melody
14. Lunchbox Reprise

2010 - Autoproduction

Sortie le : 28 janvier 2010

Pique-nique épique pour Richard Kapp

Entre la modernité de compos à tiroirs influencées par le jazz ou la pop des années 70, et un son délicieusement rétro parfois plus proche de 10cc ou ELO que des figures tutélaires d’écriture incarnées par Neil Hannon ou Scott Walker, Richard Kapp préfère ne pas choisir, entouré pour la première fois d’un véritable groupe qui apporte au successeur de * le surplus de dynamisme et d’ampleur instrumentale que nécessitaient certaines de ces chansons parmi les plus épiques, lyriques et ambitieuses signées par l’autrichien depuis les sommets de son premier album A Tie For Free (cf. It’s Too Loud, Lunchbox, Selling Them Your Love ou I Will Catch You).

Ce qui n’empêche pas quelques perles plus épurées et formidables d’évidence mélodique (Cocoon Man, Sweet Melody) ou des morceaux de bravoure plus frontaux tel que le merveilleux single Too Much To Do dont les emballements rythmiques, les cordes soignées et autres harmonies vocales féminines du plus bel effet ne sont pas loin de soutenir la comparaison avec le Tonight We Fly de The Divine Comedy. Pour le reste, on navigue en terrain connu, entre candeur mélancolique, romantisme anachronique et ironie facétieuse (cf. le bien nommé So Dirty, aussi touchant qu’hilarant), une nouvelle preuve en somme du talent de songwriter et d’arrangeur de Richard Kapp qui n’en finit pas de s’affiner à chaque nouvelle livraison.


( RabbitInYourHeadlights )



Disques - 20.01.2010 par RabbitInYourHeadlights
 


Interviews // 16 février 2017
Entretiens à Twin Peaks : #34 - Richard Kapp

Retrouvez chaque semaine dans nos pages les interviews de quelques-uns des contributeurs à la future compil’ Twin Peaks d’IRM. Sur un nuage il y a quatre ans avec le superbe I See Myself in the Water offert à notre précédente compilation avant de reparaître en version orchestrée sur l’excellent Fake ! en 2015, dernier album en date avec sa troupe (...)



Le streaming du jour #1915 : IRM presents - 'IRMxTP Part XIV - Red Room (The Evil in These Woods)'

Radiations ténébreuses et digressions surréalistes émaillent ce 14e volet - l’avant-dernier à voir le jour - de notre hommage lynchien. Et pour cause, après en avoir chassé l’entrée au gré d’une échappée nocturne dans les méandres inquiétants de la forêt de Ghostwood (sur le volume 13, à télécharger là), c’est dans la fameuse Loge Noire habitée par les (...)



Chroniques // 20 avril 2007
Richard Kapp

Pourquoi donc faire long et très bien quand on peut faire court et encore mieux ? Ç’aurait pu être ma devise pour cette chronique, si ce n’était un minimum de modestie et surtout le talent insolent de Richard Kapp, dont on a décidément pas fini de parler.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 15 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends