Caribou - Swim

Après un Andorra de haute volée il y a trois ans, le prochain album de Caribou constituait forcément un événement. Et ce dernier est une nouvelle preuve que la mue entamée en 2005 par Daniel Snaith lorsqu’il troqua son pseudonyme de Manitoba pour celui de Caribou n’était que la prémisse d’une recherche de renouvellement perpétuel.

Top albums - avril 2010

1. Odessa Voir la vidéo Caribou - Odessa
2. Sun Voir la vidéo Caribou - Sun
3. Kaili
4. Found Out
5. Bowls
6. Leave House
7. Hannibal
8. Lalibela
9. Jamelia Voir la vidéo Caribou - Jamelia

date de sortie : 20-04-2010 Label : City Slang

Difficile de parler de ce nouvel album de Caribou sans le comparer à Andorra tant il s’en démarque. Pourtant, sur la forme, Swim semble on ne peut plus conforme à son prédécesseur, nous proposant, comme ce dernier, la bagatelle de neuf morceaux s’étalant sur quarante-trois minutes, avec une introduction on ne peut plus soignée puisqu’elle constitue, là encore, le plus passionnant des morceaux de l’album.

La différence, puisqu’elle existe, se fait donc sur le fond. Et si, sur Andorra, Melody Day, en ouverture, résumait en une pop song parfaite l’orientation électro/pop psychédélique de l’album, le ton est clairement différent ici.

En témoigne notamment Odessa (cf. la vidéo ci-contre), premier titre de la nouvelle livraison de Dan Snaith, véritable hymne électro-dance potentiel où les samples répétés en boucle risquent de déstabiliser l’auditeur averti autant qu’ils le charmeront. Le génial Owen Pallett s’est d’ailleurs déjà emparé du morceau pour le revisiter lors de ses dernières prestations scéniques. Sur Swim , Caribou met en avant l’aspect électronique teinté parfois de dance, le versant pop du canadien étant désormais relégué à quelques apparitions discrètes.

Mais tout l’album n’est bien sûr pas du calibre d’Odessa. On alterne les morceaux dynamiques, qui feront mouche dès la première écoute (Sun, Kaili, Hannibal ou donc Odessa) et ceux, plus mélancoliques, qui se méritent avant de dévoiler leur magie (Bowls, Jamelia ou Leave House).

Une autre des nouveautés de cet album - on s’en serait, pour une fois, bien passé - est la présence de morceaux anecdotiques comme Found Out ou Lalibela. Au final, Swim constitue une réussite de plus dans la discographie de Dan Snaith et, malgré ce côté "radio friendly" davantage mis en avant, le compositeur canadien semble poursuivre sa volonté d’explorer en permanence de nouveaux horizons...

Chroniques - 16.06.2010 par Elnorton
 


Articles // 26 mai 2010
Top albums - avril 2010

En ce mois d’avril, trois albums ont été largement plébiscités, atterrissant sur les plus hautes marches du podium suite aux votes des membres du Forum Indie Rock. De quelle manière trois artistes aux tempéraments et aux goûts de prime abord si différents et variés ont-ils pu se retrouver dans ce classement ? La réponse en quelques (...)



Articles // 12 janvier 2011
Le Bilan 2010 du Forum Indie Rock

C’est un peu la tradition, le passage obligé pour tout membre de notre forum, répondre à l’appel de notre convocation et plancher chacun de son côté sur la liste de ses vingt albums préférés de l’année. Le tout soumis au contrôle de nos experts qui recueillent les suffrages et invitent la communauté à venir nous faire partager son ressenti personnel. Voici (...)



Daphni prend la rélève de Caribou sur le dancefloor

Après l’orientation pour le moins hédoniste prise par Caribou sur l’acclamé Swim qui n’avait pas manqué de décevoir quelques admirateurs de la dream-pop sous psychotropes des premiers albums ou encore de feu Manitoba, Dan Snaith avait eu l’an dernier la brillante idée de scinder pour de bon ces influences quelque peu antinomiques en deux projets (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 14 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends