Reintroducing DJ Shadow

Selon une interview accordée à Zane Lowe, DJ Shadow aurait d’ores et déjà bouclé 35 à 40 minutes de matériel pour son nouvel opus. Près de vingt ans de carrière et seulement trois véritables albums dont le séminal Endtroducing et le décevant The Outsider daté de quatre années déjà, la nouvelle est donc de taille, d’autant que l’on aurait droit à un retour aux sources à en juger par les propos tenus par Josh Davis dans cette même vidéo où il parle d’un album sans rappeurs invités qui laisserait de l’espace aux respirations... voilà qui promet :

Le grand DJ Shadow de retour aux affaires sérieuses entre deux applications pour iPhone et trois designs de T-shirts, c’est presque trop beau pour y croire, même s’il ne faudra pas pour autant s’attendre à un Endtroducing bis, une idée qui révulsait déjà l’américain aux 60 000 vinyles (mais le compte s’est arrêté il y a quelques années) à l’époque où il défendait The Outsider en proie aux vives critiques de ses fans de la première heure. "Refaire Endtroducing encore et encore ? Merde, ça n’a jamais été le plan. Il est temps pour certains fans de décider s’ils admirent l’album ou son auteur." C’est pas qu’on aime particulièrement le melon mais certains peuvent se permettre d’avoir les chevilles qui enflent de temps à autre.

On ne se prendra pas non plus à espérer une sortie avant la fin de l’année, encore cinq à six mois de travail en studio sont prévus pour le virtuose du sampling qui a toujours su prendre son temps à l’image des 6 années ayant séparé la bombe Endtroducing de son successeur plus inégal mais tout aussi visionnaire The Private Press. Pour patienter néanmoins, on aura droit non pas à un énième live packagé à la main ou à une réédition de plus mais au résultat d’un concours lancé en septembre dernier, le DJ Shadow Remix Project, dont on avait pu avoir un avant-goût ici ou plus récemment sur myspace avec une version aux beats puissants de Building Steam With A Grain Of Salt par un certain NiT GriT, jeune producteur californien auteur l’an dernier d’un impressionnant éponyme de grime instrumental, évocateur et vénéneux.

On connait en effet aujourd’hui les vainqueurs de cette joute amicale, qui verront leurs relectures de l’oeuvre du précurseur de l’abstract hip-hop figurer au tracklisting d’un remix album du même nom à paraître d’ici quelques semaines en exclusivité sur le site de l’américain (et offert avec toute autre commande passée directement via la rubrique merchandising), lequel se produira par ailleurs cet été dans le cadre de deux festivals hexagonaux, le 13 juillet aux Authentiks de Vienne en fort bonne compagnie (Mr. Oizo, General Elektriks et Doctor Flake notamment) puis le 31 à Domaize.

News - 05.07.2010 par RabbitInYourHeadlights
 


Le streaming du jour #1151 : DJ Shadow - 'The Liquid Amber EP'

Grandeur et décadence d’un génie de l’abstract hip-hop et des musiques électroniques qui aura tout donné trop vite mais continue de se démener pour exister : la carrière entière de DJ Shadow serait-elle résumée par son nouvel EP, manifeste du label Liquid Amber lancé ces jours-ci par le Californien (...)



Chroniques // 24 septembre 2006
DJ Shadow

The Outsider porte bien son nom : malgré la mauvaise surprise du single 3 Freaks on ne s’attendait pas à telle déception de la part du grand DJ Shadow. Mais attention, tout est relatif...




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 22 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends