On se la coule douce à Los Angeles

Alors que le travail sur Felt 4 : A Tribute To Heidi Fleiss, en référence à l’ancienne mère maquerelle d’Hollywood devenue personnalité de télévision, se poursuit avec Slug d’Atmosphere et un producteur encore inconnu, Murs (photo) s’octroie un petit break en ce début d’année avec deux sorties en solo pour succéder à l’excellent Murs For President de 2008. La première, un album autoproduit intitulé Melrose et enregistré avec un certain Terrace Martin verra le jour le 8 février mais on se gardera bien de s’étendre davantage sur ce petit délire personnel au regard d’un premier extrait à la gloire du machisme et de la drague décomplexée dira-t-on pour ne pas tomber dans la vulgarité.

La seconde toutefois est plus intéressante, puisqu’il s’agit de la suite de l’EP Varsity Blues de 2002, produite par Aesop Rock avec une certaine réussite à en juger par l’atmosphère nébuleuse et angoissée du premier extrait éponyme Varsity Blues 2 à télécharger gratuitement ci-dessous :

Rappelons au passage que ce même Aesop Rock avait justement mis en musique le précédent album de Felt, l’épique Felt 3 : A Tribute To Rosie Perez en 2009, et que le rappeur associé aux plus belles heures de feu le label Def Jux est lui-même au travail sur un nouvel opus à paraître dans le courant de l’année, sur lequel on retrouvera peut-être son fidèle ami et producteur Blockhead.

Et puisqu’on est à Los Angeles, restons-y un moment en compagnie d’U-N-I, duo d’Inglewood qui avait quelque peu déçu nos espoirs avec A Love Supreme en compagnie du producteur Ro Blvd mais pourrait renouer avec la grâce de son premier opus Fried Chicken & Watermelon dès le 15 février prochain avec Kings Keep Marching, qui voit déjà le retour aux manettes de l’excellent Dibiase sur le jouissif Donkey Kong dans une veine électro 8-bit typique de l’auteur du récent Machines Hate Me.

Élégant et cotonneux, Muddy Jane feat. The Chicago Kid et produit par un certain THX est tout aussi réussi (la preuve), de même que le titre éponyme plus jazzy et mélancolique à la façon des Digable Planets de la grande époque qui sert de pub à la nouvelle ligne de casquettes du duo inspirée par son brillant single Land Of The Kings de 2009 :

News - 21.01.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


Nos 12 vidéos du moment (#4)

Place aux images, même si cette nouvelle rubrique IRM n’est pas exactement vouée à se passer de mots. Elle nous donnera en effet l’occasion de nous pencher régulièrement sur des albums laissés de côté faute de temps ou des singles annonciateurs ou non de sorties attendues. Pourquoi 3 minutes 20 de plans plus ou moins serrés sur Homeboy Sandman et (...)