Rubik, casse-tête finlandais ?

Daté de 2009 mais édité tardivement l’an dernier par Talitres, le deuxième opus de Rubik, petite troupe originaire d’Helsinki mais privilégiant les métissages ébouriffants à une Architecture électro-pop bien connue, avait pas mal impressionné les férus de pop foutraque et kaléidoscopique, au croisement d’un Deerhoof version fanfare pour le grain de folie candide et bariolé mariant avec aisance électronique, acoustique, électricité et section rythmique vrombissante au sein des tiroirs les plus alambiqués, et d’un Sufjan Stevens sous amphèts pour la flamboyance lyrique mâtinée d’arrangements de cuivres épiques, de synthés cosmiques ou d’instruments à vents, entre deux accalmies plus intimistes et mélancoliques.

Par chance, en attendant une tournée française prévue à l’automne, c’est le successeur de ce Dada Bandits que nous annonce déjà le label finlandais Fullstream Records, premier single Laws Of Gravity à l’appui pour un résultat peut-être plus cadré mais toujours aussi efficace et mélodique :

La bonne nouvelle étant que nous n’aurons pas à prendre notre mal en patience cette fois pour voir l’album débarquer dans nos contrées, Talitres restant sur le coup pour une sortie concomitante le 23 mars prochain de ce Solar qui pourrait bien enchanter également les amateurs du récent virage pop de Sigur Rós, entre la voix haut perchée du guitariste Artturi Taira et cet inimitable cachet sonique typiquement nordique.

News - 17.02.2011 par RabbitInYourHeadlights
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 7 juillet 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends