cyclo (Carsten Nicolai + Ryoji Ikeda) - id

1. id#00
2. id#01
3. id#02
4. id#03
5. id#04
6. id#05
7. id#06
8. id#07
9. id#08
10. id#09
11. id#10

2011 - Raster-Noton

Sortie le : 7 mars 2011

OVNI cyclique pour Alva Noto

On vous annonçait ce week-end le dernier-né de la collaboration entre Alva Noto et Ryuichi Sakamoto, l’occasion de revenir sur celle qui unit l’Allemand Carsten Nicolai (de son vrai nom) avec un autre Japonais moins connu celui-là, Ryoji Ikeda, explorateur depuis 15 ans, au fil des albums (notamment chez Touch ou Raster-Noton), installations ou autres musiques de ballets, de ces fréquences soniques à la limite de l’audible et de leur influence physique sur la perception de l’espace et du temps

Dit comme ça, ça pourrait sembler un peu théorique voire carrément barbant. Et avouons-le d’emblée, en cas d’allergie aux programmations mathématiques de boucles électroniques abstraites, il se pourrait même que les trois-quarts d’heure de séquences d’infra-beats, drones instables et autres glitchs ultrasoniques en flux tendu proposées par le duo dans cette optique de "musicalité visuelle" vous paraissent terriblement longues.

Pour autant, derrière cette idée née il y a dix ans avec leur premier album éponyme de créer une forme hybride entre la musique et l’art visuel en utilisant uniquement des fréquences et fragments sonores générateurs d’images en temps réel par le biais d’un équipement de surveillance stéréo (exemple), nos deux physiciens de l’IDM parviennent à insuffler dans les suites mouvantes de ce second opus - à écouter de préférence dans son format originel en CD pour ne pas avoir à subir l’altération par compression de ces micro-sonorités minutieusement agencées - une tension constante et même un certain groove minimaliste, accentuant l’impression de danger par de subtiles modulations de fréquence ou de tempo, et multipliant peu à peu les strates et les ruptures jusqu’à déstabiliser totalement l’auditeur, amené à se chercher constamment de nouveaux repères.

En résulte un album aussi fascinant qu’inclassable, flirtant d’abord avec l’hypnotisme cyclique de la techno minimale la plus épurée d’outre-Rhin pour en arriver à lorgner sur la radicalité saturée du digital hardcore.


( RabbitInYourHeadlights )

Disques - 23.03.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


L'horizon 2018 de Rabbit - soixante EPs : #30 à #1

On les oublie souvent, ces courts-formats qui ont pourtant tellement à dire et n’ont parfois rien à envier en terme d’immersion et de fascination à leurs cousins plus étoffés, le supplément d’audace en plus. En témoigne ce cru 2018 assez exceptionnel du côté des EPs qui aurait pu sans rougir mériter une centaine d’entrées, si ce n’était le manque de temps (...)



L'électro prend ses marques sur IRM Radio

Nos thèmes journaliers nous ayant permis de cerner un peu mieux vos attentes, les revoilà en deuxième semaine avec quelques ajustements. Même principe donc mais un ajout de taille, puisqu’une journée 100% électro accueillera dès vendredi de toutes nouvelles playlists : "Actu électro 2013", d’abord inaugurée lundi de 16h à 18h ; "Dark techno", qui trouve (...)



Chroniques // 18 juillet 2011
Alva Noto + Ryuichi Sakamoto

Cinquième et dernier volume de la série VIRUS imaginée par Alva Noto et Ryuichi Sakamoto, Summvs poursuit la voie défrichée par ses prédécesseurs : toujours la même charte graphique – un rectangle blanc, deux carrés de couleur – et toujours la même musique, hors du temps, minimaliste, lente, parfois abstraite toujours fascinante et pour finir (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 11 juillet 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends