Qui SEM le bon goût récolte les talents

On vous parlait il y a peu du label autrichien Valeot Records et de ces micro-structures qui continuent à nous faire espérer en l’avenir d’un post-rock que beaucoup pensaient condamné pour de bon à tourner en rond en se mordant la queue.

Un label dont l’équivalent français, certes plus orienté ambient mais porté au même titre sur les artistes émergents de tous horizons aux univers instrumentaux singuliers, officie discrètement depuis 2007 sous l’égide du Bordelais Alexandre Navarro et du Parisien Sasa Vojvodic.

Les deux fondateurs de SEM Label ne sont d’ailleurs pas les derniers à alimenter la petite structure en sorties de qualité : on citera pour le premier l’excellent Loka, troisième album onirique tout en boucles minimalistes d’arpèges réverbérés et de pulsations monolithiques sorti en mars dernier, et pour le second le superbe Adria publié mi-mai sous le pseudo Letna dans une veine glitch-ambient contemplative et irisée mêlant acoustique impressionniste, drones cristallins et field recordings organiques.


Quant à leurs signatures, elles nous viennent d’un peu partout au gré des coups de coeur et autres rencontres virtuelles, de Koutaro Fukui et Saito Koji (Japon) à Fax et Manrico Montero (Mexique) en passant par le Portugais Jorge Mantas aka The Beautiful Schizophonic notamment croisé en 2009 sur un split avec Yui Onodera ou encore le prolifique Américain Jason Corder auteur il y a quelques jours encore en tant qu’Offthesky d’une petite merveille pleine de reverb mélancolique, de choeurs séraphiques et d’échos étouffés, du post-rock de cathédrale pile entre Labradford et Jacaszek. Ça s’appelle Endless Yonder et c’est en écoute comme le reste via Bandcamp, où chacun de ces albums est commandable au format physique, ou téléchargeable pour un prix dérisoire.


Un label à suivre de très près.

News - 08.07.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


Interviews // 7 janvier 2017
Entretiens à Twin Peaks : #17 - offthesky

Retrouvez chaque semaine dans nos pages les interviews de quelques-uns des contributeurs à la future compil’ Twin Peaks d’IRM. Découvert par l’intermédiaire de la regrettée écurie parisienne SEM Label à la sortie d’un Endless Yonder tout en reverb de guitares ambient suspendues dans l’éther il y a une petite demi-douzaine d’années déjà, notre nouvel (...)



Le streaming du jour #1919 : IRM presents - 'IRMxTP Part XV - Nobody Loved Laura But Us (Time Heals All Wounds)'

Et voilà, avec le volume 16 paru en décembre dernier, la sortie de ce 15e volet met un point final à notre projet. 16 parties, 198 morceaux, Twin Peaks ne s’en remettra jamais vraiment, du moins aux oreilles des fidèles - dont vous faites, on l’espère, partie - qui ont suivi cet hommage narratif et sonique du début à la fin. Au bout du compte, il (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 8 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends