Beko DSL tire sa révérence

C’est une aventure de plus de deux ans qui vient de s’arrêter ce jour. Deux belles années durant lesquelles le label digital brestois, Beko DSL, nous a offert pas moins de 100 singles, hétéroclites et provenant de la planète entière (France, Grande-Bretagne, États-Unis, Suède, Allemagne, Italie, mais aussi Russie, Nouvelle Zélande, Japon, Philippines, Chili, Finlande, République Tchèque...).

Pendant 100 semaines, le label qui promettait un nouveau single chaque lundi a tenu son pari. Le premier d’entre eux, mis en ligne le 5 octobre 2009, était composé de deux titres des Suédois de Death & Vanilla, le dernier, paru ce lundi, est un inédit d’Ela Orleans (In the Night). Entre les deux, Beko nous aura fait découvrir des artistes dont le nom n’est plus à faire comme Memoryhouse, Moscow Olympics, Jamie Long (aka The Never Years), La Femme, Les Marquises, Procedure Club, Coolrunnings, MillionYoung, mais aussi de grandes promesses comme The Bilinda Butchers, Eternal Summers, The Arctic Flow, Welcome Back Sailors, Lizard Kisses, Azure Blue et tant d’autres.

Beko DSL n’a pas publié que des singles pendant ses deux années d’existence, mais aussi plusieurs LPs (Procedure Club, Color und Climax, Wizard Oz, Maps and Diagrams...), deux tribute albums ( Club Tropicana 1 et 2) et diverses mixtapes / compilations, souvent en partenariat avec des blogs amis. On peut noter que la scène bretonne n’a pas été oubliée par le label puisque des artistes locaux ont souvent été mis à l’honneur par Beko (Tank, Dale Cooper Quartet & The Dictaphones, Fifty Miles From Vancouver, Color und Climax...).

S’il faudra désormais parler de Beko DSL au passé, son créateur pourrait refaire parler de lui très vite, puisqu’il annonce, sur son site, un retour prochain avec un nouveau projet.

Merci à lui.

News - 14.11.2011 par Milito
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 13 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends