Échos sixties pour La Féline

Forts du succès de leur mini-album Wolf & Wheel sorti en avril dernier, les Parisiens de La Féline ressortiront leurs griffes sur un nouvel EP le 5 décembre chez BS Records.

Enregistré par la seule Agnès Gayraud avec Stéphane Laporte aka Domotic, batteur de Centenaire - par ailleurs en plein mixage du prochain album de son compère Orval Carlos Sibelius prévu pour 2012 chez Clapping Music - et pensionnaire électro-pop du label lo-fi Active Supension quelque peu en stand-by ces dernières années, Echo s’annonce sous le signe d’un minimalisme guitare/batterie à l’image de ce Johnny Remember Me, cavalcade romantique et spectrale en libre téléchargement via Bandcamp jusqu’au jour de sortie de l’EP :


Par-delà cette reprise possédée de l’Anglais John Leyton, un hit produit à l’époque par Joe Meek qui allait devenir un pionnier de l’expérimentation en studio dans les années 60, la chanteuse et guitariste n’a pas mis de côté ses influences cinématiques marquées par l’expressionnisme voire le surréalisme puisque l’on trouvera également au tracklisting, outre le déjà connu La Peur et le Courage et une réappropriation de la ballade populaire Le Roi A Fait Battre Tambour (chantée notamment par Edith Piaf), une relecture d’Into The Night, sombre berceuse de Julee Cruise extraite de son album Floating Into The Night (1989), composée par Angelo Badalementi et écrite par Lynch qui l’utiliserait ensuite pour la BO de Twin Peaks.

A noter que l’EP sera disponible en CD classique et digital, mais également en CD-r en tandem avec Wolf & Wheel dans une édition limitée comprenant les versions vinyle et CD pour ce dernier.

News - 21.11.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


Nos 12 vidéos du moment (#5)

On aurait pu commencer chacun des paragraphes qui suivent par "on n’a malheureusement pas eu le temps de vous en toucher un mot, mais"... tant la plupart de ces vidéos illustrent des morceaux d’albums qui auraient mérité la faveur d’une chronique. Faute de grives on mange des merles et faute de pouvoir nous pencher sur les disques en question on (...)