Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/indierockmag/www/config/ecran_securite.php on line 358
Le streaming du jour #219 : aMute - ’Black Diamond Blues’ | Indie Rock Mag

Le streaming du jour #219 : aMute - ’Black Diamond Blues’

De retour après la belle expérience de groupe de l’épique Infernal Heights For A Drama en 2009, qui avait vu la folktronica dense et rêveuse du superbe The Sea Horse Limbo (2006) muter en un post-rock d’apparence plus électrique et frontale mais toujours aussi nébuleux et grouillant dans sa production, c’est en solo que le Bruxellois Jérôme Deuson nous propose ce quatrième opus, laissant finalement libre cours à sa vocation d’aventurier sonique quelque part entre le noise-ambient solaire de Fennesz et une dimension plus onirique et pulsatoire que ne renierait pas Dntel.

Un goût pour les textures qui n’enlève rien ici à la coloration bluesy de l’univers d’aMute, peut-être plus mélancolique que jamais sur cet album qui économise les mots, les ensevelit sous des strates toujours plus épaisses de drones et de bruit blanc mais ne se complaît pas dans la pure et simple contemplation pour autant. Ainsi, le dramatique So Easy To Fall nous réserve son lot d’embardées électriques, Drive irradie d’un spleen glitch-folk hanté par l’absence et le regret, et le bien-nommé Violent Blur déploie dans un véritable déluge de poussière une tectonique abrasive digne de Tim Hecker. Enfin, après Robert Toher d’ERAAS et Apse ou Joseph Dessler Costa de L’Altra et Costa Music sur l’opus précédent, c’est l’Américain Offthesky pensionnaire de SEM Label que l’on retrouve sur un titre particulièrement nostalgique de ce Black Diamond Blues constamment en lutte pour s’extirper de l’inextricable brouillard du temps et des souvenirs.



En bonus, retrouvez un inédit d’aMute du même acabit mais en plus inquiétant sur la compilation They Eat Thistles du label White Leaves Music - regroupant exclusivement des artistes (parmi lesquels les excellents Stolearm et Fractional) ayant remixé depuis 2009 la formation post-industrielle belge Thot dont on vous reparlera plus amplement à l’occasion - ainsi que des faces-B plus anciennes sur Heal Please Heal, collection offerte en libre téléchargement depuis février via Bandcamp.


Streaming du jour - 22.11.2011 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
aMute sur IRM - Myspace - Site Officiel - Bandcamp
Thot sur IRM - Bandcamp - Site Officiel