Arundel et Subsea, têtes de pont d’une nébuleuse australienne en pleine ébullition

On l’attendait fébrilement depuis le printemps dernier et la divulgation via Bandcamp de cet improbable et néanmoins superbe crossover fantasmé entre DJ Shadow, Craig Armstrong et David Sylvian, A Deep Freeze a désormais son EP, à la hauteur de l’ambition de l’Australien Lucas Arundell (photo) qui ne s’est pas arrêté en si bon chemin, mêlant ballades cinématiques (Winter Sun), complaintes downtempo (December, Autumn, Winter), méditations post-classiques (Fire In Crystalcase) et titres plus frontaux (Living With Dinosaurs) sur cet Olive Cakes disponible en téléchargement à prix libre et en écoute ci-dessous :


Hommage aux labeurs autarciques, des sacrifices qu’ils engendrent aux satisfactions qu’ils procurent, Olive Caves fait référence aux grottes de raffinage de l’huile d’olive en Israël dans l’Antiquité, mais en guise d’archéologie c’est surtout tout un pan du trip-hop qu’il remet brillamment au goût du jour, celui du Protection de Massive Attack ou du premier album de Lamb dont le spleen faisait écho à une virtuosité musicale déroulée en toute évidence, à la portée de tout un chacun... l’histoire d’une renaissance en somme, que traduit justement très bien la vidéo ci-dessous :


Quant à Simon Crossley, dont le romantisme gracile irradie de ce single en apesanteur, on pourra par ailleurs l’entendre ces temps-ci sur le même label Paper Street Records au sein des efficaces Skypilot, trio de Brisbane dont le rock de stade doublé d’une production aussi dense qu’atmosphérique se révèle au fil des écoutes plus subtil qu’il n’y paraît... U2 n’a qu’à bien se tenir, d’autant que cette fois c’est carrément du free download, et idem pour le single Light From A Dying Star qui nous avait révélé le groupe en début d’année dernière :


Déjà deux bonnes raisons de s’intéresser à Paper Street Records mais on ne va pas pour autant s’abstenir de vous en donner quelques autres, à commencer par les électrisants Re:Enactment dont le premier opus Sport qui verra le jour à l’international dans le courant du mois de mars (après une sortie limitée à l’Australie en mai dernier chez Lofly) se dévoile d’ores et déjà par le biais d’une poignée de singles en écoute là encore via Bandcamp :




Un quatuor d’agitateurs scéniques sans doute appelé à remplacer Cut Copy dans le coeur des amateurs de dance-rock débridé mais dont on retiendra surtout le bassiste Jim Grundy, mancunien d’origine et auteur en solo l’an dernier chez 777 Operations d’un petit chef-d’oeuvre à la croisée de l’électronica et de l’ambient-techno sous le pseudo Subsea. Ça s’appelle En La Lejanía et c’est en écoute ici même pour les déçus du dernier Plaid comme pour les autres d’ailleurs :


Un beatmaker de talent que l’on retrouve, enfin, au sein du duo Tetra mais aussi et surtout du collectif australien Ektoise, dignes héritiers de Coil dont on vous reparlera assurément tant leurs instrumentaux mutants et malaisants aux confins du drone, de la noise, du jazz ethnique, du metal et de l’IDM ont su chambouler toute idée reçue en 2011 sur le fabuleux Kiyomizu, en attendant l’album de remixes déjà sur les rails :

News - 20.01.2012 par RabbitInYourHeadlights
 


Le streaming du jour #1103 : Arundel - 'Channels EP'

Depuis quelques singles, le producteur et désormais chanteur - accompagné dans l’exercice par une certaine Claire Whiting du combo de Brisbane Inland Sea et par son compère Simon Crossley déjà croisé il y a trois ans sur l’excellent A Deep Freeze aux accents trip-hop - avait commencé à mettre sa science du beat et des claviers au profit d’une pop vocale (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 27 septembre 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends