Gonzales en noires et blanches

Même si l’on regrette parfois que le trublion canadien, Parisien d’adoption, ait mis au clou son costume d’Entertainist, mi-Joseph Staline mi-Woody Allen comme il le chantait en 2000 sur le belliqueux This One Jam, c’est toujours un plaisir de voir Chilly Gonzales revêtir ses plus beaux atours de concertiste pour une poignée de ritournelles néo-classiques marquées par le romantisme troublant d’un Satie, comme en 2004 avec Solo Piano, étrangement son plus gros succès à ce jour.

Notre recordman du concert le plus long au Guinness Book (qui aurait même pu le faire passer sur Mezzo en pyjama, pour le coup) sera ainsi de retour le 27 août devant son instrument de prédilection, enfin rapatrié l’hiver dernier dans l’appartement parisien du musicien après quelques années passées à Berlin, pour 14 titres aux contours libertaires comme on peut d’ores et déjà le discerner sur certains des morceaux choisis de ce petit medley présenté en "pianovision" :

Chilly Gonzales Solo Piano II - Piano Vision Medley from Chilly Gonzales on Vimeo.


Parmi ceux-ci, un certain Othello dont les influences pop et jazzy semblent tracer un pont avec le superbe Ivory Tower de 2010 :


... tandis que White Keys opte pour une approche plus cinématographique dont Thomas Newman ne renierait pas les harmonies faussement légères :


Quant à l’époque des You Snooze You Loose et autre Take Me To Broadway, on peut la retrouver en version symphonique entre deux morceaux de son innommable dernier opus en date sur le DVD The Unspeakable Chilly Gonzales Live With Orchestra sorti en mai dernier, grandiloquent juste ce qu’il faut pour foutre le feu aux queues de pie façon Donald vs Daffy :


En concert :

- les 14, 16 et 17 octobre à la Gaîté Lyrique (Paris) dans le cadre d’une semaine spéciale avec également des projections et un goûter ;
- le 13 décembre à l’Ancienne Belgique (Bruxelles) ;
- le 12 avril 2013 au Carré des Jalles (Saint-Médard-en-Jalles) ;
- le 16 avril 2013 au Lieu Unique (Nantes) ;
- le 19 avril 2013 au El Mediator (Perpignan).

News - 17.07.2012 par RabbitInYourHeadlights
 


Nos 12 vidéos du moment (#4)

Place aux images, même si cette nouvelle rubrique IRM n’est pas exactement vouée à se passer de mots. Elle nous donnera en effet l’occasion de nous pencher régulièrement sur des albums laissés de côté faute de temps ou des singles annonciateurs ou non de sorties attendues. Pourquoi 3 minutes 20 de plans plus ou moins serrés sur Homeboy Sandman et (...)