Jeremiah Jae explose les Beastie Boys

Vous allez me dire : "Encore un remix des Beastie Boys, c’est lourd", ok, y’en a eu et il y en aura encore des tonnes, tous plus ou moins digestes, plus ou moins heureux, mais là, l’affaire vaut grandement le coup !

Déjà IRM vénère les Beastie Boys, en plus Jeremiah Jae est un artiste qu’on adore, sa dernière RawHyde Mixtape nous avait mis une belle claque !
Alors imaginer Jeremiah Jae vs Beastie Boys, c’est comme si Messi refaisait le quart de finale Argentine/Angleterre 86 de Maradona !

Sur Black Castle, Jeremiah Jae tord, distord, coupe, colle et compresse les Beastie Boys dans tous les sens pour un rendu plus lugubre et mystérieux que l’original. Alors oui, on peut crier au scandale ou au génie, mais je pense que l’écoute de Entergltc mettra tout le monde d’accord. Je vous laisse juger et télécharger ce Black Castle via Mediafire.



News - 03.04.2013 par Spoutnik
 


News // 23 septembre 2013
Encore du nouveau sur IRM Radio

Pas d’énorme chamboulement ce coup-ci dans le programme de votre nouvelle webradio préférée : de menus ajustements dans les horaires et autres mises à jour régulières des playlists d’actu, quelques créneaux de rattrapage pour le tribute à John Barry et les "focus label" I Had An Accident et Anticon (en gras dans la grille ci-dessous), et bien entendu de (...)



Chroniques // 4 juillet 2007
Beastie Boys

Sur The Mix-Up, septième album studio du trio new-yorkais, les Beastie Boys ne chantent pas. Un suicide commercial en règle à coups d’instrus funky-psyché 70’s qui méritait bien qu’on mâche ses mots.




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 20 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends