Le streaming du jour #782 : Lord RAJA - ’Rubies EP’

Premier essai avec Rubies, premier EP chez Ghostly International et coup de maitre, le jeune Lord RAJA étire et malaxe des nappes de sons qu’on ne pensait pouvoir être engendrées que par un esprit malade de chez Anticon ou Brainfeeder ! Flying Lotus, Massive Attack, sortez de ce corps !

Lord RAJA alias Chester Raj Anand est un jeune producteur new-yorkais, pote de Jeremiah Jae et membre de son crew Black Jungle Squad avec les Young Black Preachers, Oliver The 2nd, Jonwayne, Kutmah, F.A.B.L.E, Ras G et Beans Da Poet, voilà pour le CV rapide. A tout juste 21 ans, RAJA vient de sortir Rubies, un premier EP aux sonorités envoutantes qu’on pensait réservées à Anticon ou Brainfeeder. Et pourtant non, le beatmaker vient de nous livrer cette petite bombe de hip-hop instrumental lo-fi et atmosphérique chez Ghostly International, le label de Matthew Dear.

L’EP de six titres nous attrape presque sans crier garde, tout tranquillement dès le groovy Pistol Syrup, mais une fois que vous vous trouvez embarqué dans cette vrille de sons spiralés, difficile d’en sortir. Un deuxième titre pour les cerveaux difficiles à pénétrer et normalement Dipteres Pt. 2 doit finir le travail d’accrochage subliminal, tour à tour apaisant ou étonnant ce morceau nous amène vers des fonds marins qui nous feront ressortir près de l’Inde d’origine de RAJA avec Panthera Bengal. Arrive la grosse claque He Won’t Pay Me avec le pianiste Vijay Iyer, rythmique erratique et pourtant lourde, lourde et pourtant travaillée, beatmakée à l’outil de précision, le rendu global est aussi planant que grandiose, le pied ! Puis Globe in My Room, savant mélange de douceur hydrique et de beats sauvages, enfin clôture sur I Really Love You en bonus et en outro parfaite !

On ressort sous le charme des vingt minutes de Rubies , un peu groggy par le talent certain et encore brut de Lord RAJA dont on attend impatiemment les autres incartades dans nos cerveaux déjà en manque...





Streaming du jour - 10.06.2013 par Spoutnik
... et plus si affinités ...
Lord RAJA sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 5 juin 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends