Le streaming du jour #863 : Joel Fausto & Illusion Orchestra - ’Illusion Orchestra At The Gloomy Club’

Cuivres ensorcelants, batterie veloutée, vibraphone badin et riffs insidieux arpentent les projections tamisées de ce premier LP de Joel Fausto & Illusion Orchestra, à la croisée du darkjazz épuré de Bohren & Der Club Of Gore et d’un blues inquiétant et un peu malsain aux effluves lynchiens.

Les nappes de synthés éclairées au néon façon Angelo Badalamenti qui ouvrent Drunk Lady Licking Her Hand ne trompent pas davantage que cette vision hallucinée au titre évocateur de quelque inquiétante étrangeté, c’est bien dans les fondus au noir trop magnétiques pour être honnêtes de l’auteur de Twin Peaks et en particulier les atmosphères fantasmatiques de la petite bourgade hantée par le meurtre de Laura Palmer que le Portugais Joel Fausto et son orchestre du côté obscur tirent une grande partie de leur inspiration.

Certains pourront juger le trait trop appuyé en comparaison des cauchemars narcotiques du Kilimanjaro Darkjazz Ensemble, ou pourquoi pas des abstractions poétiques de Sense et krill.minima pour en revenir aux deux précédents chefs-d’œuvres sortis cette année par le label irlandais PyschoNavigation, mais ce sont justement ces lignes plus affirmées qui permettent à Joel Fausto de mettre en scène ses errances nocturnes comme autant de scénettes intrigantes, une dimension visuelle qui n’empêche pas les cuivres de déployer leurs volutes tantôt langoureux ou anxieux aux confins du bad trip et du rêve éveillé.


Streaming du jour - 05.09.2013 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Joel Fausto & Illusion Orchestra sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 12 juillet 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends