Le streaming du jour #881 : Aaron Martin / Christoph Berg - ’Day Has Ended’

Un cycle semi-circadien sépare les obsédantes élégies d’Aaron Martin (From The Mouth Of The Sun) des songes réconfortants de Christoph Berg (Field Rotation) sur ce split magnétique comme l’attraction du jour et de la nuit.

Arpèges de guitare entêtants et crissements affligés des cordes président aux quatre premiers morceaux de cette nouvelle sortie du label Dronarivm, décidément bien inspiré dans ses fréquentations à l’image de de son curateur Bartosz Dziadosz (aka Pleq). L’Américain Aaron Martin, moitié des terrassants From The Mouth Of The Sun au côté du Suédois Dag Rosenqvist, semble évoquer ce mal-être qui lancine les inadaptés du quotidien (du fuyant Slow Wake à l’angoissé Burl), profonde mélancolie du masque de normalité facilitant la socialisation (Comfort Of Shadow) et de l’effort que nécessite son maintien jusqu’au retour libérateur à la solitude du foyer qu’appelle l’orgue résolu du solennel Night Never Came.

Plus denses mais moins heurtées, les nappes nocturnes du Berlinois Christoph Berg qu’irrigue une mélancolie apaisée prennent alors le relais pour nous plonger dans le drapé familier de la chambre à coucher, lorsque vient le moment de s’arranger avec les frustrations de la journée. Une pénombre accueillante qui n’est pas sans rappeler l’épure langoureuse du dernier né de son projet Field Rotation mais sans ce voile de textures sur les instruments qui brillent ici par leur poignante clarté, des cordes enveloppantes de Pillows ou Things Are Sorted Finally à la harpe retenue de Coda en passant par le piano pensif de Today Has Been Alright.

Court mais somptueux.


Streaming du jour - 23.09.2013 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Aaron Martin sur IRM - Bandcamp
Christoph Berg sur IRM - Site Officiel

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 24 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends