Le streaming du jour #901 : Oliver Barrett - ’Yauwls EP’

Connu pour son projet solo Petrels dont les albums traînent désormais leurs fourmillements électro-acoustiques, leurs drones imposants et leurs chœurs baroques du côté du label allemand Denovali, Oliver Barrett reprend le concept de son EP Yowls sorti l’an dernier chez Econore Records et enregistré par un unique micro dans des espaces de résonance naturelle, pour une nouvelle série d’impros grinçantes et torturées au violoncelle que le Londonien nous offre en libre téléchargement presque sous le même nom.

Yauwls au lieu de Yowls, la monstrueuse esquisse de la cover est toujours là mais exit les couleurs qui trompaient sur le contenu d’un premier volet déjà bien étouffant et plombé : à l’image de la noirceur brute des traits au fusain sur fond sépia, cette suite ne s’embarrasse d’aucun ornement. Une démarche qui fait penser d’assez près à celle du Portugais João Alegria Pécurto, pour sa dimension tourmentée bien sûr mais également dans sa façon de triturer jusqu’au point de non-retour un seul et même instrument, ici le violoncelle en lieu et place de la guitare, jusqu’à le rendre méconnaissable et surtout en tirer des sonorités parfois radicalement opposées d’un titre à l’autre.

Des flots de dissonances schizophrènes sur lit d’harmonies névrosées de Let’s Get This Ship On The Road aux stridences répétitives et agitées de Glued Ballast Do Not Tamp en passant par les crissements de craie d’Against Early Adopters, le no man’s land grouillant de Dry Jacuzzi Duet ou le long grincement venteux de Mr. Author, on se laisse ainsi peu à peu submerger par l’angoisse d’un supplice perpétuel et lancinant, idéal pour accompagner l’arrivée des mauvais jours :


Streaming du jour - 13.10.2013 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Petrels sur IRM - Bandcamp - Site Officiel