Freddie Gibbs & Madlib - Piñata

Même avec une street credibility irréprochable (Baby Face Killa et une flopée de featurings toujours interressants), ainsi qu’un bon petit pedigree de gangster Midwest school, Freddie Gibbs a dû à un moment ou à un autre se sentir un peu blême et se dire : "Ben voilà, mine de rien, je passe après J.Dilla et MF Doom, va quand même falloir que j’assure le cachou pour ne pas passer pour un gros naze"...

1. Supplier
2. Scarface
3. Deeper
4. High (feat. Danny Brown)
5. Harold’s
6. Bomb (feat. Raekwon)
7. Shitsville
8. Thuggin’
9. Real
10. Uno
11. Robes (feat. Domo Genesis & Earl Sweatshirt)
12. Broken (feat. Scarface)
13. Lakers (feat. Ab-Soul & Polyester the Saint)
14. Knicks
15. Shame (feat. BJ The Chicago Kid)
16. Watts (feat. Big Time Watts)
17. Piñata (feat. Domo Genesis, G-Wiz, Casey Veggies, Sulaiman, Meechy Darko & Mac Miller)

date de sortie : 18-03-2014 Label : Madlib Invazion

Jugez du peu, le petit gars de l’Indiana maintenant néo-californien devait faire aussi bien que ces deux monstres sacrés et signer un Piñata avec Madlib du même niveau que Jaylib (Champion Sound) ou Madvillain (Madvillainy), rien que ça ! De quoi faire de belles taches de transpiration sur sa chemise du dimanche... Mais ne tournons pas autour du pot, Freddie Gibbs n’a définitivement pas à rougir toutes ces comparaisons, le défi est relevé, le coup de chaud se transforme en coup de maître !

Piñata n’est pas arrivé comme ça, cela fait trois ans que Madlib et Freddie Gibbs se tournent autour ; d’abord avec l’excellent Thuggin’ en 2011 et son sample diabolique de Rubba (que seul le crate-digger superstar Beat Konducta doit connaître), puis deux autres maxis ont suivi, Shame en 2012 et Deeper l’année dernière. Tous ces titres, nous les retrouvons sur ce Piñata et ils en sont un peu la genèse, comme s’il avait fallu que le producteur californien et l’emcee se domptent par petites touches avant de passer aux choses sérieuses.



Mais attention, Piñata n’est pas non plus une compilation de titres déjà sortis, l’album est incroyablement bien ficelé, long (60 minutes) et pourtant hyper-dense, 17 titres (21 en version deluxe) oscillants entre le pur gangsta gritty et la mélancolie organique toute Madlibienne. Le producteur atteint ainsi des sommets de cordes solaires (Deeper), de cool West Coast (Harold’s), d’acrobaties (Shitsville), de Blaxploitation (Shame), d’expérimentations à tiroirs (Real) ou de pur soulful (Knicks). Le travail de Madlib est simple mais tellement teinté, des boucles simplement des boucles, mais quelles boucles ! Juste l’essentiel, mais pourquoi en faire des caisses quand on a de l’or dans les doigts ? Niveau flow, Freddie Gibbs est très haut, à la fois froid et conscient, gavé de classe et de substance avec un style proche d’un Tupac, d’un Master P ou d’un Scarface qu’il vénère. L’ex-Geto Boys est d’ailleurs présent sur Broken comme bon nombre de guests triés sur le volet tout au long de l’album, Danny Brown (sur High et son final tubesque), OFWGKTA avec Earl Sweetshirt et Domo Genesis (sur Robes), Raekwon (sur le cristallin Bomb) et une Piñata finale en forme de hip-hop chorale avec entre autres l’excellent Casey Veggies et Mac Miller !

Alors que la sortie de Piñata coïncidait à une semaine près avec l’anniversaire des 10 ans de Madvillainy, le temps nous dira si cet essai avec Freddie Gibbs entrera dans le panthéon doré des duos concoctés par Madlib, mais en attendant si nous faisions une photographie de l’année 2014, ce Piñata aurait assurément sa place tout en haut des sorties hip-hop de l’année.




Chroniques - 05.04.2014 par Spoutnik
 


Une année de hip-hop par Spoutnik part. 5/5

Voici une sélection toute subjective de mes 100 albums long format préférés de l’année, aussi bien des LPs que des mixtapes, tout ça est millésimé 2014 bien sûr et à très haute teneur hip-hop (de qualité, je l’espère), avec quelques découvertes (je l’espère aussi), des absents volontaires et des réussites en nombre. Z’êtes chauds ? Moi oui, alors c’est parti (...)



Le streaming du jour #788 : Quasimoto - 'Yessir Whatever'

La nouvelle avait fait grand bruit voilà quelques mois, Quasimoto, l’alter-ego jaune de Madlib était de retour ! Nous avions d’abord cru à un nouvel album, mais malheureusement ce sera une compilation de douze pistes inédites enregistrées durant ces douze dernières années. Mais la déception aura finalement été de courte durée car quel pied ce Yassir (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 10 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends