Le streaming du jour #1074 : Dead Horse One - ’Without Love We Perish’

Shoegaze ouaté et psychédélisme planant, la recette n’a pas énormément changé depuis le prometteur Heavenly Choir Of Jet Engines. Mais avec Mark Gardener en personne aux manettes, les Valentinois qu’on présentait déjà il y a deux ans comme de potentiels héritiers de Ride gagnent juste ce qu’il fallait en profondeur de champ pour nous embarquer corps et biens dans leurs vortex de guitares cotonneux, dont les mélodies radiantes de sérénité n’empêchent par les effets de s’agiter élégamment en arrière-plan.

L’effet, d’ailleurs, est garanti pour qui chercherait le parfait véhicule à remonter deux décennies sans quitter son fauteuil. Le patronage discret des Brian Jonestown Massacre en plus zen, un zest de Dandy Warhols période Come Down sur le nonchalant et brumeux Never Be Your Lover ou au gré des irrésistibles riffs d’Undone, voilà peu ou prou les influences les plus contemporaines de ce Without Love We Perish qui voyage à rebours d’une poignée d’années supplémentaires pour nous lâcher en pleine hégémonie des groupes aux yeux rivés sur leurs cascades de pédales. A la différence que le "mur de son" de Dead Horse One à l’instar du chant d’Olivier Debard est plutôt du genre vaporeux et se désagrège même parfois pour laisser poindre un songwriting désarmant de romantisme adolescent et de spleen épuré (Blackwood). Beau disque.


Streaming du jour - 01.05.2014 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Dead Horse One sur IRM - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 22 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends